Heurts entre supporters de l'AS Saint-Etienne et de l'OM : huit policiers blessés

Les forces de l\'ordre ont notamment dû tirer des gaz lacrymogènes pour disperser les groupes.
Les forces de l'ordre ont notamment dû tirer des gaz lacrymogènes pour disperser les groupes. (FRANCE BLEU SAINT-ETIENNE LOIRE / RADIO FRANCE)

À la fin de la rencontre, les supporters de l'OM ont quitté l'enceinte du stade sous escorte policière.

Huit policiers ont été blessés mercredi soir à Saint-Etienne, lors des échauffourées qui ont éclaté entre supporters stéphanois et marseillais avant le match comptant pour la 23e journée de Ligue 1, a appris franceinfo jeudi 6 février dans la matinée de source proche de l'enquête.

Le coup d'envoi retardé d'un quart d'heure

Le coup d'envoi du match Saint-Étienne-Olympique de Marseille a dû être retardé d'un quart d'heure à la suite de ces incidents survenus à l'extérieur du stade. Les forces de l'ordre ont notamment dû tirer des gaz lacrymogènes pour disperser les groupes. À la fin de la rencontre, les supporters de l'OM ont quitté l'enceinte du stade sous escorte policière.

Ces nouveaux incidents interviennent moins de deux mois après les débordements observés lors de la réception du Paris SG au stade Geoffroy-Guichard, où les supporters stéphanois avaient allumé des dizaines de fumigènes.

Vous êtes à nouveau en ligne