Foot : le PSG, Lyon et Monaco en Ligue des champions, Reims, le Gazélec Ajaccio et Troyes relégués en L2

L\'attaquant du TFC Wissam Ben Yedder lors du match de son équipe à Angers, le 14 mai 2016.
L'attaquant du TFC Wissam Ben Yedder lors du match de son équipe à Angers, le 14 mai 2016. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Lors d'une dernière journée riche en rebondissements, les Toulousains ont réussi à se sauver grâce à un succès arraché à Angers (3-2).

La 38e et dernière journée de Ligue 1, disputée samedi 14 mai, a offert son lot de rebondissements. Pas en haut du tableau, où les places étaient connues depuis longtemps : derrière le PSG et Lyon, Monaco a assuré sa 3e place en disposant de Montpellier (2-0). Mais suspense jusqu'au bout dans le bas du classement où c'est Toulouse qui s'est sauvé in extremis à la faveur de son succès sur Angers (3-2) acquis dans les dix dernières minutes. La victoire de Reims face à Lyon (4-1) n'aura pas suffi. Le Gazélec Ajaccio, impuissant à Lorient (0-1), et Troyes, bon dernier, accompagnent les Champenois en L2. 

Ce n'est pas parce que c'est la dernière journée qu'on ne vous résume pas les matchs en gifs !

Angers-Toulouse 2-3

L'exploit. Le miracle. Quand Pascal Dupraz est arrivé, il préparait la saison prochaine en L2, tant le club paraissait largué. Il réussit à maintenir le club à la dernière journée, comme il y a deux ans face au Sochaux d'Hervé Renard. Les Toulousains terminent la saison 17es, un point devant Reims. Quelle fantastique remontée ! 

Reims-Lyon 4-1

L'entraîneur David Guion avait prévenu. Il fallait réussir le casse du millénaire face à l'OL, qui venait de passer six buts à Monaco. Le braquage a réussi, mais ils ont perdu le butin, la faute au réveil toulousain. C'est malheureusement la conclusion d'une saison ratée de bout en bout. 

Gazélec-Lorient 0-1

Les Corses ont perdu leurs dernières illusions en Bretagne. Il leur aura manqué de la constance, tant ils ont alterné les périodes formidables et les séries de contre-performances. Mais n'ont jamais été ridicules malgré un budget famélique.

Troyes-OM 1-1

L'OM a évité le déshonneur d'une défaite sur le terrain de la lanterne rouge, qui elle rejoint la L2 en beauté. Un match sans enjeu dont tout le monde repart content. 

PSG-Nantes 4-0

Le roi s'en est allé, tel un empereur romain. Zlatan Ibrahimovic a marqué deux buts, battu le record de Carlos Bianchi (qui avait marqué 37 buts en une saison sous les couleurs du PSG) et permet à son club d'enregistrer plus de 100 buts sur une saison en championnat. Il est sorti, de sa propre initiative, à la fin du match, accueilli par ses enfants vêtus du nouveau maillot du club, floqué "King" et "Legend". Référence à son message d'adieu

Monaco-Montpellier 2-0

On l'oublierait presque, mais Monaco a validé sa place en tour préliminaire de la Ligue des champions (ce qui est loin d'être une garantie pour participer aux phases finales). 

Guingamp-Nice 2-3

Les Aiglons assurent une brillante 4e place pour disputer la Ligue Europa. Sans Hatem Ben Arfa, leur meilleur joueur, peut-être sans Valère Germain, leur meilleur buteur, et peut-être même sans leur coach, Claude Puel, donné sur le départ.

Saint-Etienne - Lille 0-1

Les Verts, battus successivement par Nice et Lille, craquent dans le sprint final et dépendront d'une victoire du PSG en finale de la Coupe de France face à l'OM pour disputer la Coupe d'Europe. Une semaine de stress en plus. 

Caen-Bordeaux 1-0

Un match sans enjeu... qu'on n'a donc pratiquement pas vu de la soirée.

Rennes-Bastia 1-2

CTRL+C CTRL+V

Rendez-vous le 12 août pour la nouvelle saison de Ligue 1, avec Dijon, Nancy et Metz comme petits nouveaux !