Droits TV de la Ligue 1 de football : "Il y a un effet Neymar incontestable"

Le groupe espagnol Mediapro a raflé la mise face à Bein Sports et Canal +
Le groupe espagnol Mediapro a raflé la mise face à Bein Sports et Canal + (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Les droits de retransmission de la Ligue 1 de football pour 2020-2024 ont été achetés mardi par le groupe espagnol Mediapro pour 1,15 milliard d'euros par an. Pour Virgile Caillet, expert en marketing sportif, il y a une "attractivité importante de la Ligue 1" avec "un effet Neymar".

La Ligue de football professionnel a attribué mardi 29 mai les droits de retransmission de la Ligue 1 de football pour la période 2020/2024 au groupe de médias espagnol Mediapro, pour un montant record de 1,15 milliard d'euros par an.

Pour Virgile Caillet, délégué général de l'UNION sport et cycle et expert en marketing sportif, cette flambée des droits de diffusion s'explique par "une attractivité importante de la Ligue 1" avec "un effet Neymar". Sur franceinfo, l'expert a évoqué cet "acteur nouveau" qu'est le groupe espagnol Mediapro et dont il faudra "voir le modèle économique".

franceinfo : Pour la période en cours, 2016/2020, la Ligue perçoit un peu plus de 720 millions d'euros par an. Comment expliquer cette inflation spectaculaire ?

Virgile Caillet : On a une attractivité importante de la Ligue 1, il y a un effet Neymar incontestable, les stades se remplissent, on a beaucoup de buts, et puis il y a une sorte de phénomène de rattrapage vis à vis des championnats européens. La Ligue 1 était un peu en retrait, manquait de compétitivité financière vis à vis de nos voisins du "big five" (Italie, Espagne, Allemagne, Angleterre), et là, la France retrouve un rang plus honorable, même plutôt très bien placé avec un acteur que l'on ne connaissait pas du tout, la chaîne espagnole Mediapro qui bat pavillon chinois depuis quelques mois, donc un acteur nouveau.

Un acteur qui va devoir casser sa tirelire. Mediapro c'est aussi un groupe qui avait obtenu les droits de diffusion du foot italien, avant d'être débouté en justice, de voir les clubs italiens se liguer contre son offre. Cette histoire sent-elle bon ?

Mediapro s'est empressé, immédiatement après les résultats d'appels d'offres, d'annoncer qu'ils allaient créer une chaîne pour diffuser la Ligue 1. C'est toujours un peu étonnant car il faut voir le modèle économique. La Ligue 1 ne suffit pas pour remplir l'actualité d'une chaîne. Si jamais cette chaîne a d'autres championnats étrangers à diffuser, pourquoi pas, mais quand on voit ce qu'il se passe en Italie, ça peut interpeller. D'autant plus que les Italiens sont bien en difficulté aujourd'hui puisque, à 3 mois du début du championnat, ils ne savent toujours pas qui sera le diffuseur.

Il pourrait y avoir une bataille juridique avec le groupe Canal + qui est évincé alors que la chaîne est le partenaire historique du championnat français ?

Nantes-Monaco, c'était le premier match diffusé par Canal + en 1984. C'est une page qui se tourne pour le football français. On peut s'interroger, peut-être que l'histoire n'est pas finie. Je vous rappelle que Mediapro a la possibilité de sous-licencier un certain nombre de matches, donc on peut imaginer qu'il y ait des tractations à venir entre les différents acteurs. Peut-être que Bein Sport voudra aussi étoffer son offre avec éventuellement une double diffusion. Tout cela est très compliqué, convenons-en, pour tous les amateurs de football qui ne savent pas encore quels sont les abonnements qu'ils devront acheter en 2020. Mais une chose est certaine, il y aura sûrement plusieurs abonnements pour les chaînes de foot à l'orée de la saison 2020/2021.