Ligue 1 : Marseille bat Lens et poursuit sa course en tête

Le milieu de l\'OM Florian Thauvin célèbre son but face à Lens, dimanche 2 novembre 2014 au Vélodrome.
Le milieu de l'OM Florian Thauvin célèbre son but face à Lens, dimanche 2 novembre 2014 au Vélodrome. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Accrochés par des Lensois combattifs, les joueurs de l'OM ont obtenu une nouvelle victoire et comptent désormais 4 points d'avance sur leur dauphin, le PSG.

Voici le classement commenté après cette 12e journée de Ligue 1, dimanche 2 novembre.

1. Marseille 28 points : (Vainqueur de Lens 2-1) Que ce fut dur, contre des Lensois accrocheurs. Bousculé au Vélodrome, l'OM s'en est sorti grâce à un but de Florian Thauvin. Les joueurs de Marcelo Bielsa poursuivent leur course en tête, avec 4 points d'avance sur le PSG.

2. Paris 24 (Vainqueur à Lorient 2-1). Malmenés pendant une mi-temps par les Merlus, les joueurs de la capitale ont rebondi grâce à Edinson Cavani et Jean-Christophe Bahebeck (photo). Les Parisiens talonnent désormais l'OM.

Jean-Christophe Bahebeck célèbre son but à Lorient, samedi 1er novembre. 
Jean-Christophe Bahebeck célèbre son but à Lorient, samedi 1er novembre.  (FRED TANNEAU / AFP)

3. Lyon 23 : (Victoire à Nice 3-1). Les Gones poursuivent leur marche en avant. Et Alexandre Lacazette a même eu le temps de soigner ses statistiques en inscrivant deux buts, juste avant le coup de sifflet final. C'est la quatrième victoire consécutive des hommes d'Hubert Fournier en championnat. Au suivant.

4. Bordeaux 21 (Vainqueur de Toulouse 2-1) Les Girondins repartent en avant, après n'avoir pris qu'un seul petit point lors des trois dernières journées. A signaler, un but de Marc Planus, qui n'avait pas encore joué cette saison. "Je ne suis pas mort", a-t-il confirmé après la rencontre, pour ceux qui avaient encore un doute.

5. Saint-Etienne 21 : (Match nul à Lille 1-1). Les Verts auraient pu perdre, mais Stéphane Ruffier a repoussé un pénalty lillois. Ils auraient pu gagner, mais Max Gradel a manqué son pénalty contre Vincent Enyeama. Moralité, Saint-Etienne perd du terrain sur son rival lyonnais.

6. Nantes 20 (Match nul contre Rennes 1-1) Le derby s'est déroulé dans un stade de la Beaujoire bouillant, mais les Nantais ont été accrochés par une équipe de Rennes opportuniste. Ils restent tout de même invaincus en sept journées de Ligue 1.

7. Monaco 18 (Match nul contre Reims 1-1) Sans Moutinho, Monaco a tout de même eu de nombreuses occasions mais ses joueurs ont manqué de réalisme. Le club piétine en championnat et prépare mal son déplacement important à Lisbonne, mardi, en Ligue des champions. 

8. Metz 18 : (S'impose face à Caen 3-2) Florent Malouda transforme un pénalty dans les dernières minutes du match et permet aux Lorrains de remporter cette opposition entre promus. Les Grenats réalisent un début de saison étonnant.

9. Montpellier 17 (Victoire face à Evian 2-0) Montpellier restait sur trois défaites consécutives toutes compétitions confondues. Mais les joueurs de l'Hérault se relancent après leur victoire face à la nouvelle lanterne rouge du classement, grâce notamment à un but de l'ancien Savoyard Kevin Bérigaud.

10. Nice 17 : (Défaite face à Lyon 3-1) L'entraîneur Claude Puel est toujours en conflit avec Lyon devant les prud'hommes. Son fils Grégoire n'a donc eu aucun mal à trouver la motivation pour inscrire un but. Cela n'a pas suffi face à l'équipe en forme du championnat.

11. Rennes 16 : (Match nul à Nantes 1-1) Les Rennais ouvrent le score avant de faire le dos rond et d'encaisser un but, inscrit contre son camp par Sylvain Armand. En deuxième mi-temps, l'arbitre leur refuse deux buts. La revanche contre les Nantais s'annonce animée à la route de Lorient.


12. Lille 16 (Match nul face à Saint-Etienne 1-1). Lille met au moins fin à sa triste série de trois défaites d'affilée mais aurait pu espérer mieux. Michael Frey avait, en effet, ouvert le score pour son premier but en France.

13. Reims 15 (Fait match nul à Monaco 1-1) Après avoir réalisé une belle prestation à Nantes, l'entraîneur Jean-Luc Vasseur a de nouveau aligné une équipe offensive. Reims obtient un nul logique et se rassure au passage. 

14. Toulouse 14 (Battu à Bordeaux 2-1). Toulouse glisse dangereusement après un début de saison plutôt réussi. Les joueurs d'Alain Casanova sont désormais 14es, avec quatre points de marge seulement par rapport à la zone rouge.

15. Caen 12  (Battu à Metz 3-2). Les Normands ont craqué dans les toutes dernières minutes du match, en concédant à nouveau un pénalty. Cela devient une très mauvaise habitude pour les Caennais.

16. Guingamp 12 (Bat Bastia 1-0). Ouf. Après la déculottée reçue à Nice (7-2), les Bretons se rassurent et sortent même de la zone rouge.

17. Lens 11 (Battu à Marseille) Les Sang et Or ont tout tenté face aux leaders, mais n'ont pas été récompensés de leur effort. La prestation des Lensois est toutefois encourageante pour la suite de la saison.

18. Lorient 10 (Défaite contre le PSG 2-1)Les Merlus menaient à la mi-temps, avant de craquer. "On s'est mis à reculer en deuxième mi-temps, ce n'était pas une volonté, on savait qu'il ne fallait pas le faire", explique l'entraîneur Sylvain Ripoll. Les joueurs de Lorient étaient pourtant prévenus, comme le rappelle l'institut Opta.

19. Bastia 10 (Battu à Guingamp 1-0) Les Corses échouent face à un rival direct dans la course au maintien. Un but contre son camp de Guillaume Gillet enfonce encore un peu plus le club et son entraîneur Claude Makélélé, plus que jamais sur la sellette.

20. Evian TG 10 (Battu à Montpellier 2-0) Evian n'est jamais parvenu à inquiéter le gardien montpelliérain. Cela devient inquiétant pour le club qui concède sa 4e défaite consécutive – la 3e en championnat – et retombe à la dernière place.

Vous êtes à nouveau en ligne