Ligue 1 : Lyon remonte sur le podium

Les Lyonnais exultent après le but dans les arrêts de jeu inscrit par Alexandre Lacazette, jeudi 4 décembre 2014 face à Reims.
Les Lyonnais exultent après le but dans les arrêts de jeu inscrit par Alexandre Lacazette, jeudi 4 décembre 2014 face à Reims. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Un but dans les arrêts de jeu a permis aux Lyonnais de sortir victorieux, jeudi, d'un match compliqué face à Reims.

Découvrez le classement commenté de la 16e journée de Ligue 1, disputée les mardi 2, mercredi 3 et jeudi 4 décembre.

1- Marseille, 35 points (tenu en échec à Lorient 1-1). Beaucoup d'occasions, mais un résultat en demi-teinte pour les Marseillais, qui doivent se contenter du nul. Voilà quatre matches de suite à l'extérieur que les Phocéens ne gagnent pas.

2- Paris Saint-Germain, 34 points (concède le nul à Lille 1-1). Le PSG manque une belle occasion de reprendre la tête du championnat à son rival marseillais. Un coup d'arrêt après 9 victoires consécutives (dont 6 en Ligue 1).

3- Lyon, 30 points (s'est défait de Reims en toute fin de match 2-1). Après la correction reçue sur la pelouse de l'éternel rival stéphanois le week-end dernier, les Gones avaient à cœur de gagner devant leur public pour remonter sur le podium. Mission accomplie, mais dans la douleur : il a fallu attendre la 91e minute et une frappe de Lacazette déviée par le gardien Johny Placide dans ses propres filets pour voir l'OL se sortir d'une rencontre compliquée.

4- Saint-Etienne, 29 points (vainqueur de Montpellier 2-0). Une victoire sans discussion pour les Verts, trois jours après leur succès dans le derby. Florentin Pogba (grand-frère de Paul) a inscrit son premier but en Ligue 1. L'autre buteur, Paul Baysse, revient de loin...

5- Rennes, 28 points (vainqueur à Nice 2-1). Paul-Georges Ntep, inarrêtable en ce moment, a ouvert la marque dès la 12e minute, suivi par Konradsen. Mine de rien, les Rennais signent leur quatrième victoire de rang et poursuivent ainsi leur série de neuf matchs d'affilée sans défaite.

6- Bordeaux, 28 points (tenu en échec à Metz 0-0). Les Bordelais ne s'en tirent pas si mal : la soirée aurait pu être pire si Cédric Carrasso n'avait pas repoussé un penalty de Florent Malouda en fin de match. Un arrêt que le frère du gardien girondin, Johann Carrasso, a pu suivre depuis l'autre bout du terrain, puisqu'il gardait les cages messines.

7- Nantes, 24 points (battu à domicile par Toulouse 2-1). Manque d'engagement au milieu de terrain, mauvaises relances, et, au final, une défaite logique pour des Nantais peu inspirés. De mauvais augure avant de se rendre au Parc des Princes samedi.

8- Monaco, 23 points (bat Lens 2-0). Réduits à 10 pendant près d'une heure, les Monégasques ont souffert, mais ils ont réussi à s'imposer, grâce à un penalty de Berbatov, et un but de Ferreira Carrasco dans les arrêts de jeu.

9- Reims, 22 points (s'est incliné sur la pelouse de Lyon 2-1). Reims reste bien au chaud dans le ventre mou de la Ligue 1. C'est dommage, car  les Champenois n'ont pas démérité face à Lyon, et doivent leur défaite à une parade malheureuse de leur gardien dans les arrêts de jeu.

10- Montpellier, 21 points (battu à domicile par Saint-Etienne 2-0). Déjà défait par Bordeaux et Monaco, Montpellier a touché ses limites en concédant son troisième revers à domicile face à des Verts supérieurs et plus déterminés. Les Héraultais semblent condamnés à passer la saison dans le ventre mou du championnat.

11- Toulouse, 20 points (vainqueur à Nantes 2-1). Le TFC n'avait plus gagné à l'extérieur depuis le 5 octobre à Saint-Etienne. "Plus qu'un soulagement, c'est une satisfaction", a réagi son entraîneur, Alain Casanova après cette victoire probante à Nantes.

12- Metz, 19 points (tenu en échec face à Bordeaux 0-0). Après trois défaites consécutives contre Toulouse, le PSG et Lens, les Messins ont mis un terme à l'hémorragie. Mais ils n'ont toujours pas retrouvé le chemin de la victoire...

13- Evian TG, 19 points (vainqueur à Bastia 2-1). Après avoir été menés au score, les Hauts-Savoyards ont renversé la vapeur notamment grâce à un superbe coup-franc de Daniel Wass.

14- Nice, 18 points (battu à domicile par Rennes 2-1). Depuis leur tonitruante victoire 7-2 contre Guingamp à la fin octobre, rien ne va plus pour les Aiglons, auteurs de cinq défaites et un match nul en six rencontres.

15- Lille, 17 points (tenu en échec par le PSG 1-1). La triple occasion que les Dogues se sont procurés dès la 1re minute du match aurait-elle pu changer la donne ? Face à un PSG emprunté, les Lillois auraient pu espérer mieux que ce nul qui ne les arrange pas vraiment.

Le milieu de terrain parisien Lucas devant le Lillois Jonathan Delaplace, le 3 décembre 2014 au stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d\'Ascq (Nord).
Le milieu de terrain parisien Lucas devant le Lillois Jonathan Delaplace, le 3 décembre 2014 au stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d'Ascq (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

16- Lorient, 17 points (tenu en échec par Marseille 1-1). Ce n'est qu'un point, mais "contre une très très belle équipe de Marseille, cela donne de la valeur à ce point", dixit Sylvain Ripoll, l'entraîneur des Merlus.

17- Guingamp, 15 points (a écrasé Caen 5-1). Les Bretons ont marqué trois précieux points dans la course au maintien face à l'un de leurs adversaires directs. Ils s'extirpent ainsi avec panache de la dernière place du classement.

18- Caen, 14 points (étrillé à Guingamp 5-1). Complètement dépassés en défense, les Normands sont désormais relégables. Réaction obligatoire ce week-end, contre Nice.

19- Lens, 14 points (défait à Monaco 2-0). Lens n'a pas su profiter de sa supériorité numérique pour inquiéter des Monégasques supérieurs. Les Sang et Or auraient pu donner un autre visage à la rencontre si Valdivia n'avait pas manqué le penalty de l'égalisation à la 71e minute.

20- Bastia, 14 points (battu par Evian 2-1). Une deuxième défaite consécutive qui fait tomber le club corse en queue de peloton. Mécontents de l'arbitrage, des supporters ont momentanément bloqué la sortie des joueurs et des arbitres en brûlant des poubelles.

Vous êtes à nouveau en ligne