Ligue 1 : Lyon stoppe Marseille et grimpe sur le podium

Yoann Gourcuff (au centre) célèbre son but, dimanche 26 octobre 2014 à Lyon. 
Yoann Gourcuff (au centre) célèbre son but, dimanche 26 octobre 2014 à Lyon.  (JEFF PACHOUD / AFP)

Un but de Yoann Gourcuff a permis à Lyon de s'imposer (1-0), sur son terrain de Gerland aux dépens de Marseille, mettant fin à une série de huit victoires consécutives de l'OM.

Toute l'actualité de votre club après la 11e journée de Ligue 1, disputée les 24, 25 et 26 octobre, en deux phrases, pas toujours sympas.

1. Marseille 25 points : (Défaite face à Lyon 1-0 à Gerland). Coup d'arrêt pour les hommes de Bielsa. Après huit victoires consécutives, les beaux gestes d'André-Pierre Gignac n'ont pas suffi.

2. Paris 21 (Victoire face à Bordeaux 3-0). Avec la victoire de mardi en Ligue des Champions à Nicosie (1-0), Paris enchaîne, mais s'est fait peur avec l'expulsion de van der Wiel en milieu de première mi-temps.

Ezequiel Lavezzi a inscrit le 3e but du PSG face à Bordeaux, au Parc des Princes, samedi 25 octobre. 
Ezequiel Lavezzi a inscrit le 3e but du PSG face à Bordeaux, au Parc des Princes, samedi 25 octobre.  (MIGUEL MEDINA / AFP)

3. Lyon 20 : (Victoire à la maison sur l'OM 1-0). La question est sur toutes les lèvres : et si Yoann Gourcuff était enfin de retour ? Une chose est certaine, le meneur de jeu va beaucoup mieux, et marque son troisième but en deux matches, sur une passe décisive de l'autre homme en forme du club : Alexandre Lacazette. 

4. Saint-Etienne 20 : (Victoire1-0 face à Metz). Les Verts ont longtemps payé les efforts déployés jeudi en Europa League face à l'Inter Milan à San Siro (0-0). Mais ils ont trouvé les ressources nécessaires pour faire dérailler la défense du promu messin grâce à une magnifique reprise de Max-Alain Gradel (74e).

5. Nantes 19 (Victoire face à Evian-TG 2-0 ). Les hommes de Michel der Zakarian réalisent une bonne opération. Les Nantais, qui n'ont plus perdu depuis la 5ème journée, enchainent un deuxième succès lors de leurs trois derniers matches. C'est à se demander si ce n'est pas mieux pour un club d'être privé de mercato estival, comme l'a été Nantes! 

6. Bordeaux 18 (Défaite sur la pelouse du PSG 3-0). Peu inspiré offensivement, et maladroit derrière (deux penalties concédés et un expulsé), les Girondins ont montré trop peu de choses pour espérer mieux.

7. Nice 17 : (Victoire 7-2 à Guingamp)  Match de folie à Guinguamp ! Les hommes de Claude Puel ont atomisé les Bretons, grâce notamment à un quintuplé signé Carlos Eduardo. C'est la plus large victoire dans l'histoire de l'OGC Nice.

 

8. Monaco 17 (Victoire à Bastia 3-1). Le club de la Principauté, même privé de Berbatov, Kurzawa et Toulalan, commence à recoller au groupe de tête. 

9. Rennes 15 : (Victoire 2-0 sur Lille). Grâce à un très bon Paul-Georges Ntep, Rennes se hisse dans la première partie de tableau. Une victoire qui nous donne la formule du weekend, par Philippe Montanier : "Ce qui a changé c'est qu'on est hermétique, on ne prend pas de but et on arrive à en marquer, alors c'est tout con mais pour gagner la formule est simple, le plus dur c'est de l'appliquer." Bien vu. 

10. Metz 15 : (Défaite 1-0 à Saint-Etienne) Les Lorrains, passés du National à l'élite en 2 ans, se cramponnent eux comme ils peuvent au Top 10. Ils restent sur trois matches sans victoire ni but marqué. 

11. Lille 15 : (Défaite 2-0 à Rennes). Lille, après une première mi-temps prometteuse, s'est éteint durant la seconde et récolte une troisième défaite d'affilée. 

12. Toulouse 14 (Battu par Lens 0-2). Séduisant depuis le début de saison, le TFC a eu la balle tout le match, mais n'a pas su quoi en faire. "Un peu de suffisance", analyse l'entraîneur Alain Casanova. 

13. Montpellier 14 (Défaite à Reims (1-0). Nouvelle frustration pour Rolland Courbis et ses joueurs. Après le 5-1 à Lyon, Montpellier repart de ce déplacement forcé (en raison de l'inondation de La Mosson) avec une nouvelle défaite, qui s'est décidé en toute fin de match (90e). Rageant. 

14. Reims 14 (victoire face à Montpellier 1-0). Un match triste et sans saveur, uniquement relevé par sans doute le plus beau but de cette 11ème journée. Il est l'œuvre de Moukandjo. Il offre aussi le 2000e but du club en Ligue 1. Merci à lui. 

15. Caen 12  (Victoire 2-1 face à Lorient). Enfin ! Caen a marqué ses premiers points à domicile de la saison, mais peut remercier Franck Schneider, l'arbitre de la rencontre, qui a oublié de siffler un penalty pour Lorient en fin de match (main de Da Silva). 

16. Lens 11 (vainqueur de Toulouse 0-2). Il peut être "super fier". Antoine Kombouaré était ravi de la performance de ses jeunes joueurs, dont quatre découvraient pour la première fois la Ligue 1, qui ont mis fin à une série de six matches sans victoire (deux nuls, quatre défaites). 

17. Lorient 10 (Défaite à Caen 2-1)Les Lorientais s'enfoncent encore un peu plus, après leur défaite à domicile (0-1) contre Saint-Étienne, la semaine dernière.

18. Bastia 10 (Défaite face à Monaco 3-1). Après leur victoire la semaine dernière à Nice, les Corses replongent, et pourraient condamner leur coach Claude Makelele. L'ancien international n'a plus qu'un match pour sauver sa tête. 

Si Claude Makelele veut rester sur le banc de Bastia, il lui faudra gagner lors du prochain match face à Guiguamp.
Si Claude Makelele veut rester sur le banc de Bastia, il lui faudra gagner lors du prochain match face à Guiguamp. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

19. Evian TG 10 (Défaite à la maison face à Nantes 2-0). "Nantes est au moins deux fois supérieure à notre équipe. M. Der Zakarian travaille bien, au contraire de moi". Auto flagellation de Pascal Dupraz, l'entraîneur d'Evian, après le match. Les statistiques vont dans son sens : pas une seule frappe cadrée du match pour les Savoyards.

20. Guingamp 9 : (Défaite 7-2 face à Nice). Claudio Beauvue avait pourtant ouvert le score pour l'En Avant dès la 8e minute, mais les Bretons ont ensuite totalement sombré, pilonnés le Niçois Eduardo, auteur d'un quintuplé. 

Vous êtes à nouveau en ligne