Le Sporting Club de Bastia devant le CNOSF pour sauver sa place en Ligue 2

La déception des joueurs du SC Bastia, le soir de la relégation en L2 du club corse
La déception des joueurs du SC Bastia, le soir de la relégation en L2 du club corse (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Relégué sur le terrain en L2 et administrativement en National 1 à cause de comptes déficitaires, le SCB espère réunir entre 4 et 5 millions d'euros.

Le Sporting Club de Bastia est auditionné ce jeudi après-midi 20 juillet par le Comité national oympique et sportif français, devant lequel il a déposé un recours. Le club de football de Haute-Corse, rétrogradé en Ligue 2 sur le terrain, a été condamné au National 1 à cause de problèmes financiers. Le Sporting, équipe emblématique de la Corse, emploie 110 personnes. Depuis une semaine, Bastia a engagé une course contre la montre pour lever des fonds et sauver ses salariés, ainsi que le club.

Une délégation de 11 repreneurs à la rescousse

La veille, une délégation de 11 repreneurs du SC Bastia dont Frédéric Antonetti, ancien entraîneur de Rennes et de Lille, accompagnera les dirigeants actuels devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) ce jeudi à 14h, à Paris, indique ce mercredi soir France Bleu RCFM. Cette délégation annonce, dans un communiqué, un projet de reprise du Sporting Club de Bastia qui a été "longuement travaillé, construit, validé".

En parallèle, les supporters du club ont lancé l'opération "Sauvons le Sporting". Ils ont crée une association : la SECB (Socios Étoile Club bastiais). Sur une plate-forme participative, ils auraient récolté plusieurs milliers d'euros. En entrant dans le capital par le biais d'une cotisation annuelle, un socio aura un droit de vote pour désigner par exemple le nouveau président du club.

Un rassemblement populaire prévu jeudi

Jeudi à 18h, un rassemblement populaire était prévu sur l'esplanade Saint-Nicolas de Bastia sous les banderoles floquées de l'étoile filante, symbole des grandes heures européennes du club à la fin des années 1970. Les amoureux de foot sont appelés à venir avec le maillot et l'écharpe couleur bleu roi. Sur l'invitation Facebook, il est écrit : "La place doit ressembler aux gradins du stade de Furiani".