Le PSG champion, chronique d'un sacre annoncé

(Gonzalo Fuentes Reuters)

Le PSG a été sacré champion de France ce mercredi pour la deuxième année consécutive. Un titre obtenu grâce au nul de Guingamp à Monaco (1-1). Le PSG, qui jouait juste après, s'est en effet incliné face à Rennes (2-1). Un titre logique, même s'il a mis un peu de temps à devenir "officiel", pour une équipe qui a dominé le championnat cette saison. Personne n'a été en mesure de lui tenir tête, y compris le richissime club de Monaco, bâti pour jouer les premiers rôles. Ce nouveau sacre ne faisait donc quasiment aucun doute...

Le parcours du PSG
pourrait se résumer en une litanie de chiffres. 36 matchs, 25 victoires, huit matchs nuls et trois défaites. En une série de buts, 77 marqués et seulement 22 encaissés. Et en un homme : Zlatan Ibrahimovic. Le géant suédois, blessé depuis
le 2 avril, devrait quoi qu'il arrive être sacré meilleur buteur du championnat avec 25
réalisations (pour l'instant) couplées à 11 passes décisives, deuxième de ce classement spécifique derrière le Monégasque James Rodriguez.

A lire aussi ►►► Le Plus de France Info : Paris, le phénomène Zlatan

Mais le PSG ne se limite
pas à un seul homme. Edinson Cavani, engagé à prix d'or l'été dernier, a été d'une aide précieuse. Mais ce sont les "anciens" - Blaise Matuidi, Marco Verratti, Ezequiel Lavezzi, Salvatore Sirigu ou encore les deux Thiago, Silva et Motta - qui ont été les artisans de ce titre, à des degrés divers. En revanche, Lucas Moura a globalement déçu, Javier Pastore a été trop intermittent, et Jérémy Ménez est devenu un abonné au banc parisien.

Il ne faut pas non plus
oublier l'entraîneur, Laurent Blanc, qui a remplacé Carlo Ancelotti à l'intersaison.
Et l'ancien sélectionneur des Bleus a rapidement réussi à étouffer les
inquiétudes. Il a même fait mieux que son illustre prédécesseur - parti au Real Madrid - en remportant
le titre, la Coupe de la Ligue et en atteignant les quarts de finale de la
Ligue des champions.

Cinq matchs clés pour le titre

PSG-Monaco (1-1), 6e journée (22 septembre 2013)  : Deuxième du championnat, le PSG accueille son principal
rival, l'AS Monaco alors en tête de la L1. Un premier choc attendu qui débouche
sur un match nul, Falcao répondant à Ibrahimovic. 

**PSG-Bastia (4-0),  10e journée (19 octobre 2013)
** : Le PSG domine la rencontre de bout en bout et s'impose 4-0
face à Bastia. Les deux stars du club, Ibrahimovic et Cavani inscrivent chacun
un doublé, avec chacun un but exceptionnel. À l'issue de ce match, le PSG prend
la tête du championnat. Une première place que le club parisien ne lâchera
plus.

Evian-TG - PSG (2-0), 16e journée
(4 décembre 2013)
: Une
claque pour Paris qui enregistre sa première défaite de la saison, au Parc des Sports d'Annecy. L'Evian Thonon-Gaillard bat le
PSG et met fin à la série d'invincibilité du champion en titre.

Nice – PSG (0-1),  31e journée (29 mars 2014) : Le PSG domine le match, mais peine à s'imposer. Car le sacre
parisien s'est aussi construit sur ce type de rencontres. Paris réussi à
l'emporter grâce à un but contre son camp de Kolodziejczak. À ce moment-là, le
PSG est quasiment certain du titre en reléguant Monaco à 13 points.  

PSG – Rennes (1-2), 36e journée (7 mai 2014)  : le PSG entre sur le terrain en sachant déjà qu'il est champion de France à la faveur du nul de Monaco face à Guingamp. Et les Parisiens ne font pas honneur à leur titre en s'inclinant à domicile pour la première fois depuis novembre 2012. Une fête quelque peu gâchée pour les supporters et les joueurs dont bon nombre ont déjà la tête à la Coupe du Monde.

Parcours national en coupes

En début de saison, le PSG
ne faisait pas mystère de ses ambitions : remporter l'ensemble des compétitions
dans lesquelles il était engagé. Premier échec, le PSG est
éliminé en 16e de finale de la Coupe de France par Montpellier. Une
défaite à domicile (2-1) qui fait d'autant plus mal que c'est la première
depuis le 17 novembre 2012.

En revanche, cela se passe
bien en Coupe de la Ligue - la quatrième de l'histoire du PSG -, remportée le 19 avril après une victoire (2-1) face
à Lyon. Un nouveau trophée, le troisième pour les propriétaires qataris après
le titre de 2013 et le Trophée des Champions acquis la même année.

Parcours européen

Pour la deuxième année
consécutive, le PSG a atteint les quarts de finale de la Ligue des champions - les Parisiens avaient été éliminés de justesse la saison dernière par le FC Barcelone. C'était
l'objectif affiché par les dirigeants, qui rêvent de remporter cette
compétition dans les prochaines années.

L'équipe parisienne rêvait même de franchir une étape supplémentaire. En battant Chelsea 3-1 à
domicile au match aller
, les joueurs de Laurent Blanc étaient en position
favorable avant le match retour. Mais l'absence d'Ibrahimovic associée à la
malice de l'entraineur adverse, José Mourinho, ont eu raison du PSG battu 2-0 à
Londres... Les dirigeants parisiens vont tout faire pour construire une équipe capable de faire franchir au PSG le palier européen qui en ferait définitivement une équipe qui compte parmi les grandes.

Vous êtes à nouveau en ligne