Le monde du foot pleure Thierry Roland

Thierry Roland et Jean-Michel Larqué lors du match amical France-Pologne au Stade de France (Seine-Saint-Denis) le 17 novembre 2004. 
Thierry Roland et Jean-Michel Larqué lors du match amical France-Pologne au Stade de France (Seine-Saint-Denis) le 17 novembre 2004.  (FRANCK FIFE / AFP)

Le commentateur sportif est mort à l'âge de 74 ans. Ses collègues ont exprimé leur chagrin et aussi leur stupeur samedi.

Jour de deuil dans le monde du ballon rond. Les collègues de Thierry Roland et des dirigeants du football ont fait part de leur chagrin et aussi de leur stupeur samedi 16 juin à l'annonce du décès brutal de la célèbre voix du foot à la télévision. Le monde du football voit disparaître "l'un de ses plus populaires et ardents supporters", a également estimé le président François Hollande.

Jean-Michel Larqué, binôme de légende de Thierry Roland, est apparu en larmes samedi depuis Kiev, où il aurait dû commenter l'Euro 2012 avec son complice sur M6. "Il se faisait une telle joie de reformer le tandem. Il est parti sans ça. Le plus terrible c'est que sa dernière joie j'aurais pu lui procurer", a déclaré, en sanglots, le journaliste interrogé en direct sur BFMTV.

France 2

"La référence des commentateurs" pour France Télévisions

Laurent Blanc, le sélectionneur de l'équipe de France, a présenté ses condoléances à la famille de Thierry Roland lors d'une conférence de presse samedi matin en Ukraine. Une minute de silence a été observée. 

France 2 - Grégory Naboulet

"Thierry Roland était un franc tireur, ce qui lui valu d'être apprécié du plus grand nombre, mais aussi critiqué, ont réagi Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions et Daniel Bilalian, le direction des sports. Il n'en reste pas moins la référence des commentateurs (...) et sa voix restera dans nos mémoires. Aujourd'hui il rejoint donc ses anciens compagnons de route qui l'attendent pour 'Refaire le match'. Tout à fait Thierry Roland."

 Eugène Saccomano salue un "passionné absolu"

"C'était un des derniers grands anciens de la télé, a déclaré de son côté l'animateur Jean-Pierre Foucault sur BFMTV. C'est une grande perte pour le football, une grande perte pour la télévision et une grande perte pour la radio." 

Pour Eugène Saccomano, commentateur sportif de RTL interrogé sur i-Télé, c'est "l'émotion" de la victoire des Bleus, vendredi soir face à l'Ukraine, qui aurait pu précipiter ce décès. "L'émotion l'a bouleversé, elle l'a terrassé" a-t-il estimé, en insistant sur "ce passionné absolu, ce grand professionnel" qui avait chez lui "la collection entière depuis les années 50 de France-Football".

Bernard Tapie se dit "K.O"

Jean-Claude Dassier, ex-patron des sports de TF1 qui a travaillé avec lui "pendant plus de dix ans" et ex-président de l'Olympique de Marseille (OM) a salué "un monument de la télévision et du commentaire sportif, un type remarquable sur le plan du boulot" : "Il était raillé pour ses tics de langage, mais sur le plan de la documentation, de la description, il était formidable."

Bernard Tapie, ancien président de l'OM, s'est dit "K.O" sur l'antenne de BFM-TV/RMC : "Il faisait partie de ces personnages qui rentraient dans toutes les maisons. C'est une personnalité qu'on n'oubliera jamais, à la fois très compétente, sachant être proche des gens, des joueurs, des dirigeants et gardant en même temps son libre arbitre, capable de faire des critiques."

Vous êtes à nouveau en ligne