Le joueur de l'OM Florian Thauvin chahuté lors de son arrivée à l'aéroport de Lille

Florian Thauvin lors d\'une conférence de presse, le 12 septembre 2013 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Florian Thauvin lors d'une conférence de presse, le 12 septembre 2013 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (MAXPPP)

Une bagarre a éclaté après que des supporters lillois ont insulté le joueur, qui avait fait grève cet été pour rejoindre Marseille. Un supporter a été interpellé.

A Lille (Nord), certains supporters ne pardonnent pas à Florian Thauvin d'avoir rejoint l'OM. Nos confrères de France 3 Nord Pas-de-Calais rapportent qu'une poignée d'entre eux a provoqué une bagarre en insultant le joueur, lundi 2 décembre, lors de l'arrivée des Marseillais à l'aéroport de Lesquin. Pendant le mercato estival, le champion du monde des moins de 20 ans avait fait polémique en refusant de s'entraîner avec le club nordiste, avec lequel il n'avait pas disputé le moindre match, afin de forcer son départ vers l'OM. 

Selon nos confrères, l'accrochage a éclaté entre des supporters marseillais et lillois, rapidement séparés par des policiers. Sur une vidéo amateur publiée sur YouTube, on aperçoit également des membres du club olympien participer à l'échauffourée. La Préfecture du Nord a confirmé ces incidents, mais a précisé à l'AFP qu'il ne s'agissait rien de grave, même si un supporter lillois a été placé en garde à vue pour avoir porté des coups à un policier. Il a été interdit de stade pour le match entre le Losc et l'OM mardi au stade Pierre-Mauroy.

Thauvin, qui affrontera avec ses coéquipiers les Lillois mardi soir en match d'ouverture de la 16e journée de Ligue 1, se sait attendu. Cité par France 3 Nord Pas-de-Calais, le président du plus important club de supporters du LOSC a promis "une bronca et des insultes" de la part de "40 000 Lillois déchaînés contre lui". "Mais cela reste du folklore, on ne va pas tomber dans l'exagération et il ne devrait pas y avoir de débordement", a-t-il ajouté. "A lui de ne pas mettre de l'huile sur le feu en venant chambrer le kop [tribune des supporters] s'il marque".

Des forces de l'ordre sont en tout cas présentes à l'hôtel où l'OM a pris ses quartiers, dans la proche banlieue lilloise. Thauvin a été escorté par trois vigiles à l'intérieur de l'établissement sous une bordée d'insultes, selon des supporters présents sur place.