La justice donne raison au club de Luzenac, mais sa montée en L2 reste incertaine

Des joueurs de l\'équipe de Luzenac, lors d\'un match amical contre Toulouse, le 12 juillet 2014 à Mazères (Ariège).
Des joueurs de l'équipe de Luzenac, lors d'un match amical contre Toulouse, le 12 juillet 2014 à Mazères (Ariège). (REMY GABALDA / AFP)

Après plusieurs refus des instances dirigeantes du football professionnel pour des raisons financières, le club ariégeois avait saisi la justice administrative.

Quoi qu'il arrive, Luzenac manquera forcément la première journée de championnat, ce vendredi soir. Le tribunal administratif de Toulouse a donné raison, vendredi 1er août, au club ariégeois face aux instances dirigeantes du football professionnel, mais la montée en Ligue 2 n'est pas encore acquise.

Deuxième de National la saison passée, l'équipe de ce petit village de 650 habitants avait gagné sa place en L2 sur le terrain. Mais la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) de la Ligue de football professionnel (LFP) a rejeté son dossier à deux reprises, pour des raisons financières.

Une nouvelle audition prévue

Après un avis défavorable du Comité national olympique et sportif français, le club dirigé par Fabien Barthez (gardien de but de l'équipe de France championne du monde en 1998) s'est tourné vers la justice administrative, arguant que ses comptes étaient équilibrés. "On a gagné au tribunal", affirme une source au sein de l'équipe, mais la partie n'est pas terminée pour autant.

"Nous ne sommes pas réintégrés en Ligue 2, poursuit cette source. Nous allons être auditionnés de nouveau, certainement sous 8 jours, par la DNCG." D'après francetv sport, même si la montée n'est pas automatique, il est difficile dans ces conditions d'imaginer l'instance refuser une nouvelle fois le dossier de Luzenac.

Vous êtes à nouveau en ligne