La France bat difficilement l'Islande 3 à 2

Franck Ribéry a égalisé pour la France face à l\'islande, dimanche 27 mai.
Franck Ribéry a égalisé pour la France face à l'islande, dimanche 27 mai. (FRANCK FIFE / AFP)

La France, bien que menée de deux buts à la mi-temps, a finalement battu l'Islande 3 à 2, pour le premier de ses trois matches amicaux préparatoires à l'Euro 2012.

Que ce fut compliqué pour les bleus ! La France menée de deux buts à la mi-temps, a finalement battu l'Islande 3 à 2, pour le premier de ses trois matches amicaux préparatoires à l'Euro 2012, dimanche 27 mai à Valenciennes.

Même dans ses pires cauchemars, Laurent Blanc n'aurait sans doute pas imaginé vivre un début de rencontre aussi catastrophique à Valenciennes, qui plus est face à l'une des plus faibles formations européennes, 131e au classement Fifa. Mais après deux buts signés de deux joueurs totalement inconnus sur la scène internationale, Bjarnason (28e) et Sigurdsson (33e), les Bleus ont sauvé la face grâce à Debuchy (52e), Ribéry (86e) et Rami (87e) et porté leur série d'invincibilité à 19 matches.

Casse-tête pour Laurent Blanc

Ce succès à l'arraché ravive les pires craintes avant le départ pour l'Ukraine, prévue le 6 juin, même si, contrairement à 2010 et au revers honteux contre la Chine (1-0 à La Réunion), annonciateur de la débâcle du Mondial, la France a cette fois réussi à imposer sa loi. Laurent Blanc, qui doit retrancher deux noms de son groupe avant le 29 mai pour bâtir sa liste des 23, n'est guère plus avancé, personne n'ayant marqué des points au cours de cette soirée noire. Au contraire, c'est la capacité des joueurs convoqués à véritablement évoluer en équipe qui est sujette à caution. De quoi promettre un beau casse-tête au "Président" et à son encadrement dans les heures qui viennent.

Vous êtes à nouveau en ligne