La Coupe du Monde va coûter très cher aux supporters français

(Maxppp)

EDITION SPECIALE MONDIAL J-100 | La Coupe du monde de football commence le 12 juin, soit dans 100 jours exactement. Un Mondial au Brésil, ça fait évidemment rêver tous les fans de foot mais pourra-t-on y aller facilement ?

Vous avez choisi d'aller soutenir les Bleus de Didier Deschamps au Brésil l'été prochain ? Bonne idée. Mais cela risque de vous coûter horriblement cher...

Les tarifs des hôtels et des vols sont particulièrement élevés à cette période-là. L'agence IOX Voyage et Sport propose des packages complets, transport + hôtel, pour les matches des Bleus en particulier. Et les prix ont de quoi faire réfléchir. "Ça commence pour un match de poule à 2.390 € comprenant le vol, l'hébergement et les transferts , détaille son directeur, Jérémie Gossard. Pour suivre l'ensemble de la compétition, c'est-à-dire un package avec 31 nuits sur place et les transferts, ça monte à 8 000 €. "

Sachant que ces tarifs-là ne comprennent pas le billet pour assister au match, qu'il faut le payer en plus. Ce qui fait un total bien plus élevé qu'il y a 4 ans. On passe du simple au double par rapport à l'Afrique du Sud.

Deux fois plus cher qu'en 2010

Le séjour pour assister à un match pour le Mondial sud-africain, c'était autour de 1.600 euros, tout compris. Cette fois, ce sera plutôt 3.500 euros.
Les 2.390 euros que l'on vient de nous annoncer ne comprennent donc pas le ticket, mais pas non plus les repas et les éventuelles activités touristiques. Et il s'agit là d'un séjour de 4 jours sur place.

Ce Mondial brésilien s'annonce comme le plus cher depuis bien longtemps pour les supporters français, la faute à la croissance du Brésil et la hausse incroyable des tarifs dans le pays ces dernières années.

Huit jours pour 15.000 euros


La faute aussi à la demande, d'abord locale : les Brésiliens achètent, réservent en masse et font donc flamber les prix.
La demande étrangère aussi. Une coupe du Monde au Brésil, pour les fans du Monde entier, c'est mythique. D'ailleurs, en France les premières réservations datent d'octobre 2011. Les amoureux de foot qui ont les moyens n'ont même pas attendu de savoir si les Bleus étaient qualifiés. Certains veulent juste voir un match dans le stade Maracana à Rio.

Emmanuel Cohen est le directeur général de Voyageurs du Monde, l'agence officielle en France pour acheter des séjours tout compris pour cette Coupe du Monde, même les tickets pour les matches. Il était déjà agent exclusif il y a 4 ans pour l'Afrique du Sud. "Cette fois, les vols et les hôtels coûtent nettement plus chers , explique-t-il. Le Brésil est devenu cher depuis deux ou trois ans et la Coupe du Monde en a rajouté une couche. Il y a l'envie réelle des supporters et le coût des séjours, deux réalités qui s'opposent. Tous ceux qui le souhaitaient ne pourront pas s'y rendre.

Des tarifs qui ne découragent pas les plus fortunés : Voyageurs du Monde propose par exemple un séjour de huit jours comprenant les places pour les demi-finales et la finale. Le tout pour 15.000 euros. L'agence proposait une centaine de séjours comme celui-là, et il n'en reste plus que deux.

Soit très riche, soit complètement "barjo "

Il y a actuellement environ un millier de Français qui ont réservé des places pour les matches des Bleus par les voies officielles.
Parmi eux, Alain Loisel. C'est un mordu. Il part avec un ami voir tous les matches de poule des Bleus, les trois matches contre le Honduras, la Suisse et l'Equateur.
Il supporte l'Equipe de France depuis toujours. Le premier match auquel il a assisté, c'était France-Hongrie en 1956 au stade de Colombes.
ll n'a raté aucune Coupe du Monde depuis 1998. La Corée du Sud, l'Allemagne, l'Afrique du Sud, il y était.

Cette fois, il y sera aussi même si ça lui coûte une fortune pour deux semaines : "Le total engagé est d'environ 5000 € et il faudra compter 1000 à 2000€ de frais supplémentaires sur place. Entre guillemets : il faut être barjo ! Je n'ai pas souvenance que c'était aussi cher pour la Corée. Pareil pour l'Afrique du Sud. Les sacrifices que j'ai pu faire, partagés par la famille, il faut être barjo, il faut être hyper passionné ! "

Alain Loisel a un truc, il met deux euros de côté tous les jours entre chaque Coupe du monde. Sa cagnotte se monte donc à un peu plus de 2.000 euros. Cette fois, c'est largement insuffisant.
Ça ne l'a pas empêché de prendre aussi un billet pour la finale. Il l'a acheté 380 euros. Et si la France se qualifie pour cette finale, il ira, il prendra un billet d'avion au dernier moment pour un aller-retour au Maracana.

Conclusion : pour aller encourager l'Equipe de France au Brésil, il faudra être soit très riche, soit complètement barjo.

Vous êtes à nouveau en ligne