Foot : le Standard de Liège accuse un de ses joueurs d'avoir payé son entraîneur pour pouvoir jouer

Les joueurs du Standard de Liège s\'échauffent avant un match, le 6 septembre 2015, à Liège (Belgique).
Les joueurs du Standard de Liège s'échauffent avant un match, le 6 septembre 2015, à Liège (Belgique). (YORICK JANSENS / BELGA MAG / AFP)

Selon le site belge Sudinfo, l'entraîneur visé par ces accusations question est José Riga, actuel coach du FC Metz. Le technicien dément et va porter plainte pour diffamation.

Une prime de match sous le manteau ? La Fédération belge de football a ouvert une enquête, mercredi 9 septembre, deux jours après les propos du président du Standard de Liège qui assure qu'un ancien joueur du club a payé son entraîneur, la saison passée, pour pouvoir être aligné dans l'équipe. La manœuvre aurait permis au joueur de voir son salaire augmenter, comme le prévoyait une clause de son contrat.

Le dirigeant, Bruno Venanzi, n'a pas donné de noms. Le club a annoncé avoir porté plainte afin "de connaître l'identité des personnes concernées""Nous devons faire attention à ce qu'il ne s'agisse pas, par exemple, d'un dossier de paris truqués", a expliqué, de son côté, un responsable de la Fédération belge de football.

L'entraîneur de Metz dans la tourmente

Trois entraîneurs se sont succédés l'an passé au Standard. Selon le site belge Sudinfo"le joueur en question serait Jonathan Legear" et l'entraîneur "José Riga", actuel entraîneur du FC Metz (Ligue 2). Les deux intéressés ont démenti, comme le rapporte France 3 Lorraine. Le club de Metz a même annoncé que José Riga allait "porter plainte pour diffamation". Le Standard de Liège a, dans le même temps, précisé, dans un mail adressé au Sporta, le syndicat des joueurs belges, que le joueur incriminé n'était pas Jonathan Legear, comme le rapporte Sport.fr.