Fifa : Michel Platini se dit blanchi

FRANCE 2

Michel Platini entend bien retrouver sa place au sein des instances du football international. Supsendu par la Fifa, l'ex-président de l'UEFA a appris ces dernières heures en ce samedi 26 mai qu'il ne fera pas l'objet de poursuites par la justice suisse dans l'affaire du paiement sans écrit de la somme de 1,8 million d'euros.

Trois ans après, l'affaire Platini est relancée. Depuis 24 heures ce samedi 26 mai, c'est sur le terrain de la communication que tout s'est joué. Premier acte : l'avocat de l'ancien patron du foot européen annonce que son client est blanchi. Il s'appuie sur un courrier envoyé par la justice suisse mettant hors de cause Michel Platini. Pour l'instant, il est témoin assisté dans une procédure ouverte sur Sepp Blatter, l'ancien président de la Fifa. Entre 1998 et 2002, Michel Platini était conseiller spécial de Sepp Blatter.

Suspendu jusqu'en 2019 de toute activité liée au football

Il a touché 1,8 million d'euros pour son travail, mais le versement a eu lieu en 2011 et sans contrat écrit. La justice soupçonne un paiement déloyal, même si Michel Platini a toujours plaidé au complot orchestré par Sepp Blatter. Parallèlement à l'enquête pénale, la justice sportive l'a suspendu jusqu'en octobre 2019 de toute activité liée au football. Pour lui, cette sanction n'a désormais plus lieu d'être. Pour ses soutiens, c'est une première victoire. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne