Fifa : le grand déballage continue

FRANCE 3

Chaque jour, de nouvelles révélations viennent entacher la Fifa. Une équipe de France 3 fait le point.

Les révélations de Chuck Blazer, ancien haut dirigeant de la Fifa viennent un peu plus ébranler l'institution. Il a reconnu le versement de pots-de-vin du Maroc et de l'Afrique du Sud pour les Coupes du Monde de 98 et 2010. Ces aveux révélés par la justice américaine datent de 2013. Un journaliste du magazine So Foot, Paul Bemer a enquêté et explique que l'ancien secrétaire général de la confédération d'Amérique du Nord "a magouillé avec le fisc américain pendant près de 10 ans et c'est par ce biais-là que Chuck Blazer va être attrapé par le FBI qui lui propose de collaborer ou prendre minimum 20 ans de prison". Blazer a donc préféré collaborer et espionner les cadres de la Fifa en dissimulant un micro dans un porte-clés.

La main de Thierry Henry dans le viseur

La planète entière réagit à ces affaires de corruption. Des affaires sont lancées en Afrique du Sud et en Australie. En Angleterre, le ministre des Sports s'est dit prêt à accueillir le Mondial 2022 si l'attribution au Qatar est remise en cause. Ce jeudi 4 juin, la fédération irlandaise vient de révéler que la Fifa lui aurait versé cinq millions d'euros pour la dissuader d'engager des poursuites après la main de Thierry Henry, synonyme de qualification au Mondial 2010.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne