Euro 2016 : la France boucle sa préparation en battant l'Ecosse (3-0)

(Olivier Giroud et Laurent Koscielny, les deux buteurs face à l'Ecosse, battue 3-0 par les Bleus. © MaxPPP)

L’équipe de France a bouclé son dernier match de préparation avant le début de l’Euro 2016 en battant l’Ecosse (3-0), samedi à Metz. Avec des buts (doublé de Giroud, et un but de Koscielny) et du jeu, face à un adversaire faible.

La France a battu l’Ecosse sans accroc (3-0), samedi à Metz. Les Ecossais ont joué leur rôle de sparring-partners avec sérieux et conviction, mais avec des moyens très limités. Les Bleus en ont profité pour dérouler, et ont rapidement pris de vitesse leurs adversaires.

C’est Olivier Giroud qui a allumé la mèche, dès la 8e minute d’une première mi-temps soignée. C’est le même Giroud qui double la mise à la demi-heure de jeu (35e). Et c’est Laurent Koscielny qui marque le troisième but (39e) de la tête, sur corner.

En deuxième mi-temps, l’équipe de France n’a pas connu de réelle baisse de régime, et l’Ecosse s’est contentée de limiter la casse. même si le score n’a pas bougé.

Pour Didier Deschamps, le sélectionneur, c’était la dernière occasion de tester ses joueurs avant l’entame de l’Euro face à la Roumanie, vendredi. La série de forfaits a bousculé les certitudes : en défense et au milieu de terrain, les réglages s’imposent depuis les forfaits de Raphaël Varanne, Jérémy Mathieu et Lassana Diarra

Une charnière solide, mais peu sollicitée 

Adil Rami a pu démarrer en charnière centrale, associé à Laurent Koscielny. Peu à son avantage lors du précédent match amical, face au Cameroun, il a pu profiter de son temps de jeu pour tenter de convaincre Deschamps qu’il était l’homme de la situation. Pas sûr que l’activité offensive de l’Ecosse, proche du néant, ait pu suffire à se donner des certitudes. Mais la France n’a pas pris de but, elle qui en avait encaissé deux à chacun de ses deux derniers matchs.

Au milieu du terrain, Ngolo Kanté était titulaire. Yohan Cabaye est également sur les rangs pour endosser le rôle de “sentinelle” de Lassana Diarra, forfait. Le premier, Kanté, à démarré à ce poste, le deuxième est entré en 2e période, à la place de Blaise Matuidi. Ngolo Kanté a livré un match plein d’autorité, avec une maturité réjouissante, et il a été remplacé par Moussa Sissoko (87e).

Doublé de Giroud 

En attaque, la donne est différente. Les choix de Didier Deschamps ne seront pas dictés par les forfaits : Antoine Griezmann et Olivier Giroud entrent dans les plans du sélectionneur, c’est la troisième place qui reste à prendre. Kingsley Coman, Dimitri Payet et Anthony Martial peuvent y prétendre, comme André-Pierre Gignac.

Pour Olivier Giroud, le doublé ne fera pas taire tous les sifflets mais ses deux buts sont là pour rappeler qu’il n’a volé sa place à personne dans la sélection. Et c’est sous les applaudissements du stade Saint-Symphorien qu’il est sorti, à la 62e minute.

Coman, Payet et Martial, Gignac : tous ont eu leur temps de jeu… Et bien malin qui peut dire qui sera sur la feuille de match, vendredi, face à la Roumanie, pour le match d’ouverture de l’Euro 2016.

Vous êtes à nouveau en ligne