VIDEO. Pièces à conviction. Ultime répétition avant l'Euro, le match PSG-OM tourne au fiasco

Pièces à conviction

Samedi 21 mai 2016, le PSG affronte l'OM en finale de la Coupe de France. Un match sous haute tension. Au Stade de France, l'agitation des supporters a mis la sécurité à rude épreuve. Extrait de "Pièces à conviction".

Samedi 21 mai, soir de la finale de la Coupe de France, c'est le moment ou jamais de tester la grande nouveauté imaginée en prévision de l'Euro : une barrière de sécurité supplémentaire montée tout autour du Stade de France. La sécurité est aussi gérée à l’intérieur du stade, où est installée une salle truffée d'écrans de surveillance. La police et la sécurité privée y collaborent étroitement. Mais pour cet événement, beaucoup de supporters sont retardés par le renforcement des mesures de sécurité.

Des feux en pleine tribune

Les Marseillais vont se distinguer : ils utilisent des banderoles pour allumer des feux en pleine tribune. Du jamais vu au Stade de France, surtout à quelques jours du début de l'Euro. Il faudra dix minutes aux stadiers pour parvenir à contrôler la situation. Les supporters parisiens ne sont pas en reste. Ils allument un fumigène qu'ils ont réussi à introduire en tribune malgré tous les contrôles. Un invité de marque s'en empare. Il s'agit de l'humoriste Michaël Youn. Les stadiers interviennent à nouveau rapidement et l’évacuent.

Paris a gagné la Coupe de France. Mais la mauvaise signalisation autour du stade et l'agitation des supporters ont mis la sécurité à rude épreuve. 

Extrait de "Sécurité : faut-il avoir peur de l'Euro 2016 ?", à voir dans "Pièces à conviction" le 8 juin à partir de 23h20.

Vous êtes à nouveau en ligne