Euro 2016 : plus de 1 000 interpellations depuis le début de la compétition

Des supporters anglais affrontent la police à Marseille à la veille du match Angleterre-Russie, le 10 juin 2016.
Des supporters anglais affrontent la police à Marseille à la veille du match Angleterre-Russie, le 10 juin 2016. (LEON NEAL / AFP)

Le ministre de l'Intérieur a précisé, lundi, que ces interpellations ont donné lieu à "600 gardes à vue et 56 condamnations". 

"Les forces de l'ordre effectuent un travail considérable pour prévenir les débordements." Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a effectué un bilan sur la sécurité durant l'Euro 2016, dans une interview accordée au quotidien régional La Provence. "Depuis le début de la compétition, elles ont procédé à plus de 1 000 interpellations, conduisant à 600 gardes à vue et 56 condamnations."

Des reconduites à la frontière après Angleterre-Russie

Environ "90 000 personnes sont mobilisées pour la sécurité de l'Euro, dont 72 000 policiers et gendarmes", rappelle Bernard Cazeneuve, alors que l'Euro se terminera le 10 juillet.

Le ministre, en déplacement lundi dans les Bouches-du-Rhône, précise que "34 arrêtés préfectoraux de reconduite à la frontière ont été prononcés, notamment à l'égard des hooligans responsables des violences à Marseille le 11 juin". Ces violences ont éclaté en marge du match Angleterre-Russie et ont fait au total 35 blessés, quasi-exclusivement britanniques.