Nord : l'Euro 2016 en famille

France 3

La finale de l'Euro ce dimanche 10 juillet pouvait se voir au stade, dans un bar ou une fan zone, mais aussi chez soi, en famille ou entre amis.

Paulin se souviendra longtemps de ce dimanche soir. Le garçon est en pleurs, dans les bras de sa maman, après la finale de l'Euro perdue par la France. "C'est son anniversaire. La victoire aurait été un beau cadeau pour ses neuf ans", confie sa mère au micro de France 3. Dans l'après-midi, dans la maison de Vendeville (Nord), l'ambiance était à la fête. Marseillaise de rigueur puis la blessure de Cristiano Ronaldo donne de l'espoir à la famille en début de match.

"Un bel Euro"

À la mi-temps, tous les moyens sont bons pour aider les Bleus. Une bougie de Sainte-Rita, la patronne des causes désespérées, est allumée. Le match reprend. L'ambiance monte d'un ton. Plus d'occasions, plus de jeu. Et ce n'est pas fini. Les prolongations arrivent et le but portugais aussi. Il douche les supporters nordistes. "C'était un bel Euro. Ça se finit mal, mais tant pis", réagit le papa de Paulin. Celui-ci a soufflé ses bougies. Il dort maintenant avec des rêves de foot plein la tête. Au prochain Euro, il aura déjà treize ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne