Les organisateurs de l'Euro 2016 espèrent 60 milliards d'euros de paris

Un internaute se connecte au site de paris sportifs Parions Web à Paris, le 1er mars 2015.
Un internaute se connecte au site de paris sportifs Parions Web à Paris, le 1er mars 2015. (LOIC VENANCE / AFP)

Les autorités françaises ont formé une vingtaine de fonctionnaires pour surveiller les paris pendant la compétition.

L'Euro de foot va rapporter gros, et pas seulement aux commerçants français. Les autorités françaises et les organisateurs de la compétition s'attendent à 60 milliards d'euros de paris sportifs, rapporte L'Equipe vendredi 3 juin.

Vingt-quatre équipes participent désormais à l'Euro, contre seize auparant. Les paris sportifs sont donc plus nombreux, rappelle TF1. Le nombre important de favoris et l'incertitude sur le vainqueur font également gonfler les mises.

Une surveillance accrue

Pour faire face à la situation, le Service central des courses et des jeux (SCCJ) a formé vingt fonctionnaires aux spécificités des paris footballistiques, indique Europe 1. Lié à la direction centrale de la police judiciaire, il sera chargé de surveiller "les manipulations sur les matchs" mais aussi d'autres activités. "Certains en profitent aussi pour blanchir de l'argent", affirme ainsi le patron du SCCJ.

Un exercice de simulation a été organisé en mars dernier pour affiner le dispositif de surveillance des paris en France. Interpol mènera par ailleurs des opérations coup de poing pour lutter contre les sites clandestins.

Vous êtes à nouveau en ligne