La justice ukrainienne condamne à six ans de prison un Français accusé d'avoir préparé des attentats pendant l'Euro 2016

Capture d\'écran d\'une vidéo des services de sécurité ukrainiens montrant l\'arrestation d\'un Français de 25 ans, à la frontière ukraino-polonaise, soupçonné de préparer des attentats en France. 
Capture d'écran d'une vidéo des services de sécurité ukrainiens montrant l'arrestation d'un Français de 25 ans, à la frontière ukraino-polonaise, soupçonné de préparer des attentats en France.  (HO / SBU)

Ce Lorrain, inconnu des services de police, avait été interpellé le 21 mai 2016 à la frontière ukraino-polonaise par les gardes-frontières en possession de 125 kg de TNT.

La justice ukrainienne a condamné, lundi 21 mai, à six ans de prison le Français Grégoire Moutaux, arrêté en 2016 à la frontière ukraino-polonaise avec un arsenal de guerre. Les autorités ukrainiennes l'accusaient de préparer des attentats pendant l'Euro 2016 de football en France. "La cour a rendu son jugement : six ans de prison", a indiqué à l'AFP une responsable du tribunal.

Originaire de Bar-le-Duc (Meuse), cet homme de 27 ans avait été arrêté avec pas moins de trois lance-roquettes, des roquettes, des fusils d'assaut, une centaine de détonateurs et 125 kg de TNT dans son véhicule utilitaire. Il avait fait part de son opposition à "la politique de son gouvernement concernant l'arrivée massive d'étrangers en France, la diffusion de l'islam et la mondialisation", expliquait à l'époque le chef des services de sécurité ukrainiens.

Vous êtes à nouveau en ligne