Huit matchs en moins de trois mois : le programme chargé de l'équipe de France de football à la rentrée

Antoine Griezmann et d\'autres joueurs de l\'équipe de France de football lors de la rencontre face à l\'Albanie, le 17 novembre 2019.
Antoine Griezmann et d'autres joueurs de l'équipe de France de football lors de la rencontre face à l'Albanie, le 17 novembre 2019. (FRANCK FIFE / AFP)

L’Euro 2020 de football aurait dû démarrer vendredi. Mais la pandémie de coronavirus a décalé la compétition, qui doit se tenir dans 12 villes différentes, à l’été 2021. Comme toutes les autres nations, l’équipe de France va devoir s’adapter. Et le programme des Bleus à la rentrée s’annonce chargé avec huit matchs en deux mois et demi.

La France aurait dû faire son entrée dans l’Euro 2020 mardi 16 juin à Munich contre l’Allemagne, enchaîner le 20 juin contre un barragiste à Budapest, puis terminer sa phase de groupe le 24 juin contre le Portugal, toujours dans la capitale hongroise. Mais la pandémie de coronavirus a décalé la compétition, qui doit se tenir dans 12 villes différentes, à l’été prochain. L’Euro 2020, qui garde son appellation malgré le report d’un an, a été reprogrammé du 11 juin au 11 juillet 2021.

Depuis le mois d’avril, l’UEFA planche sur différents scénarios en accord avec les fédérations pour permettre à tous les pays de rattraper le temps perdu. Avec l’ambition de maintenir les périodes internationales de la saison 2020-2021 aux créneaux pré-établis (septembre, octobre, novembre 2020 et mars 2021).

Ligue des nations et matchs amicaux

La tendance, qui sera confirmée après des réunions de l’instance européenne les 17 et 18 juin, c’est que l’équipe de France dispute huit matchs d’ici la fin de l’année 2020. En plus de leurs six rencontres de Ligue des nations – des matchs aller/retour contre la Suède, le Portugal et la Croatie - les Bleus vont ajouter deux matchs amicaux qui étaient initialement programmés en mars et qui avaient été reportés dans un premier temps à juin.

La logique voudrait que les adversaires des Bleus soient ceux avec qui des accords ont été conclus avant la pandémie, à savoir l’Ukraine et la Finlande. Les matchs se joueront au Stade de France afin de respecter le contrat liant la FFF au consortium Stade de France. Si l’UEFA valide le calendrier, les champions du monde disputeront deux matchs en septembre, trois matchs en octobre et trois matchs également en novembre.

Une trêve d'une longueur rarissime

Les rassemblements des hommes de Didier Deschamps, qui durent généralement 9 jours, seront du coup rallongés d’une, voire deux journées en octobre et en novembre afin de préparer au mieux les trois matchs que les Bleus disputeront lors des créneaux internationaux. 

Les Bleus n’ont plus disputé de match officiel depuis le 17 novembre en Albanie. Près de 300 jours se seront écoulés avant qu’ils n’arborent leur maillot deux étoiles en match officiel (le 5 septembre en Suède). Il faut remonter à l’après Seconde Guerre mondiale, en 1947, pour trouver une si longue parenthèse entre deux rencontres internationales de football. 

Le programme prévisionnel de l’équipe de France, à confirmer après les réunions de l’UEFA des 17 et 18 juin :

Samedi 5 septembre : Suède-France (Ligue des nations, journée 1)

Mardi 8 septembre : France-Croatie (Ligue des nations, journée 2)

Vendredi 9 octobre : France-Portugal (Ligue des nations, journée 3)

Lundi 12 octobre : Croatie-France (Ligue des nations, journée 4)

Jeudi 12 novembre : Portugal-France (Ligue des nations, journée 5)

Dimanche 15 novembre : France-Suède (Ligue des nations, journée 6)

Matchs auxquels viendraient s'ajouter deux rencontres amicales, qui se joueraient contre l'Ukraine en octobre et la Finlande en novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne