Grèves : avions, taxis, trains, RER... Ce qui vous attend mardi dans les transports

Des salariés de la SNCF aident des usagers à la gare Saint-Lazare, à Paris, le 1er juin 2016, lors d\'une grève.
Des salariés de la SNCF aident des usagers à la gare Saint-Lazare, à Paris, le 1er juin 2016, lors d'une grève. (ANADOLU AGENCY / AFP)

La situation devrait être meilleure que lundi, selon la SNCF. Du côté d'Air France, près de 80% des vols devraient être assurés. En revanche, les chauffeurs de taxi promettent des blocages.

Loi Travail et revendications sectorielles : des grèves vont perturber les transports, mardi 14 juin. Le Sénat, à majorité de droite, a entamé dans l'après-midi du lundi l'examen du projet de loi porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Il entend donner un coup de barre libéral au texte, à la veille d'une manifestation nationale, que la CGT promet "énorme". Taxis, trains, avions, RER... Voici les prévisions du trafic. 

A la SNCF, du mieux sur les Intercités et les Transiliens

Des "perturbations sont toujours à prévoir" sur le réseau SNCF pour la journée de mardi, en raison de la grève lancée par plusieurs syndicats, mais l'entreprise attend un léger mieux sur les lignes Intercités et Transilien. 

La SNCF annonce, en moyenne, 90% de TGV, les lignes à grande vitesse de l'axe Sud-Est restant les plus affectées, et 70% de TER. Elle prévoit une amélioration des dessertes sur les Intercités, avec 60% de trains prévus (au lieu de 50% lundi) et 70% de Transiliens et RER (contre 60%). 

A la SNCF, la grève perdure malgré un accord interne consacrant le régime de travail actuel à la SNCF, signé la semaine dernière par l'Unsa et la CFDT, et l'aboutissement, au niveau de la branche, des négociations en vue d'une première convention collective commune à tous les salariés du secteur (fret/voyageurs, privé/SNCF). Les mots d'ordre des grévistes restent l'alignement des protections négociées au niveau de la branche sur celles de la SNCF, pour prévenir tout risque de "dumping social", et le retrait de la loi Travail.

En Ile-de-France, 8 RER B sur 10

En Ile-de-France, le service est toujours affiché normal sur le RER A, mais perturbé sur les lignes C, D, E avec deux trains sur trois prévus. Sur le RER B, l'interconnexion est rétablie et huit trains sur dix sont annoncés (contre 50% lundi). Métros et bus devraient circuler normalement. 

Chez Air France, près de 80% des vols assurés

Les syndicats de pilotes d'Air France sont en grève jusqu'à mardi soir. Conséquence : la direction prévoit de 80% de vols assurés mardi. Sur son site, Air France prévoit de maintenir 85% de ses vols long-courriers, 85% de ses vols domestiques et 72% de ses vols moyen-courriers de et vers Paris-Charles-de-Gaulle. 

Les syndicats de pilotes d'Air France décideront "dans les prochains jours" des suites à donner au mouvement. Les grévistes s'opposent au changement de certaines règles de calcul de leur rémunération, décidé par la direction au 1er juin, et réclament des garanties sur la pérennité d'Air France, menacée, selon leurs représentants, par le développement des autres filiales du groupe Air France-KLM (Transavia, Hop et KLM).

Les taxis annoncent des blocages aux abords des stades de l'Euro

Sept fédérations de taxis ont annoncé qu'elles participeraient à une journée de mobilisation nationale pour protester contre la loi Travail et la concurrence des véhicules de transport avec chauffeur (VTC), qu'ils jugent déloyale. Joseph Bitar, représentant syndical CGT contacté par francetv info, évoque "des opérations coups de poing avec des blocages", notamment sur le périphérique parisien et aux abords des stades accueillant l'Euro 2016. D'autres syndicats prévoient "un mouvement de grande ampleur" à Paris.