Euro : le joueur belge Nainggolan fume et son sélectionneur n'y voit "aucun problème"

Le milieu de terrain de l\'équipe nationale belge, Radja Nainggolan, le 23 juin 2016 à Bordeaux, pendant une conférence de presse dans le cadre de l\'Euro de foot.
Le milieu de terrain de l'équipe nationale belge, Radja Nainggolan, le 23 juin 2016 à Bordeaux, pendant une conférence de presse dans le cadre de l'Euro de foot. (DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP)

Le sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots, autorise son milieu de terrain, Radja Nainggolan, à fumer car "il en a besoin".

Un nuage de fumée vite dissipé en plein Euro. Dans une vidéo, filmée dans l'hôtel de l'équipe belge et diffusée par le quotidien italien La Repubblica vendredi 24 juin, on aperçoit le milieu de terrain des Diables rouges, Radja Nainggolan, en train d'agiter face à la caméra un paquet de cigarettes, sourire aux lèvres.

La vidéo a été tournée lundi 20 juin. Dans une chambre de leur hôtel, Nainggolan et quatre de ses coéquipiers regardent le match Slovaquie-Angleterre à la télévision, pendant qu'un autre se fait couper les cheveux. Regarder un possible futur adversaire jouer, il n'y a là rien d'étonnant pour des joueurs en pleine compétition. Si ce n'est ce paquet de cigarettes fièrement exhibé.

"Si je l'empêche de fumer, il va casser sa chambre"

Il n'en fallait pas plus pour allumer un début de polémique. Un incendie vite éteint par le sélectionneur belge, Marc Wilmots, lors d'un entretien diffusé par la télévision belge RTBF vendredi.

"Je connais bien Radja. Il a besoin de fumer. Je ne sais pas combien [de cigarettes] mais je m'arrange toujours pour avoir une chambre avec balcon pour lui. C'est dans ses habitudes. Je pense que si je l'empêche de fumer, il va casser sa chambre."Marc Wilmots, sélectionneur de l'équipe de BelgiqueRTBF

"Tant qu'il s'illustre sur le terrain, je n'ai aucun problème. Les autres joueurs non plus. Je ne suis pas son père. Je ne vais pas lui interdire, il a 28 ans. Si un joueur veut boire un verre de vin, il peut, si il veut fumer une cigarette, il peut aussi. Je ne vais pas changer la personne, ce n'est pas mon but. Mon but, c'est qu'il s'entraîne, qu'il joue bien", explique le coach belge. 

"Demain je bois un verre de vin et je suis un alcoolique..."

L'intéressé a répliqué à son tour. "Demain je bois un verre de vin et je suis un alcoolique... Il faut discuter de l'Euro et de football. Et ne rien chercher de stupide", a réagi le joueur sur son compte Twitter, relayé par France 3 Nord-Pas-de-Calais.

Nainggolan dans une campagne anti-tabac

Reste que ce paquet de cigarettes a rappelé des souvenirs à certains. Il y a quelques années, lorsqu'il portait les couleurs de Cagliari, Nainggolan avait participé à une campagne de sensibilisation contre le tabac qui s'appelait "Sans cigarette, une vie parfaite !", rappelle le quotidien belge Le Soir.

Cigarette ou pas, l'actuel joueur de l'AS Rome, buteur lundi contre la Suède, devrait donc être titularisé lors du 8e de finale face à la Hongrie, dimanche à Toulouse.