Euro : Eric Cantona vole au secours de Karim Benzema

Eric Cantona, le 19 octobre 2015 à Rome (Italie).
Eric Cantona, le 19 octobre 2015 à Rome (Italie). (TIZIANA FABI / AFP)

L'attaquant du Real Madrid a accusé Didier Deschamps d'avoir cédé "à la pression d'une partie raciste de la France" en ne le sélectionnant pas pour l'Euro.

Le "King" défend Benzema. Dans un entretien publié jeudi 2 juin dans Libération, Eric Cantona indique comprendre les propos tenus par l'attaquant du Real Madrid, qui avait accusé Didier Deschamps d'avoir cédé "à la pression d'une partie raciste de la France" en ne le sélectionnant pas pour l'Euro.

Il est normal qu'il s'exprime et agisse comme un citoyen français avant de se penser comme un joueur. Un citoyen qui répond à la problématique suivante : comment barrer la route aux extrêmes ?Eric Cantonaà "Libération"

"Depuis 'Charlie Hebdo', les choses ont changé"

Revenant sur sa chronique, publiée jeudi par le quotidien britannique The Guardian, dans laquelle il soupçonnait Didier Deschamps de ne pas avoir retenu Benzema et Hatem Ben Arfa en raison de leurs "origines nord-africaines", l'ancien numéro 9 de Manchester United précise : "Je n'affirme rien. Je pose la question." 

"La suspension de Benzema en équipe de France est tombée le 10 décembre, entre les deux tours des élections régionales. Depuis les attentats de 'Charlie Hebdo' et de l'Hyper Cacher, les choses ont changé, l'ambiance a changé, le regard que l'on porte sur la communauté d'origine maghrébine a changé. (...) On vit une période où on sanctionne une communauté... ou plutôt une période où on a envie de la sanctionner", poursuit l'ex-footballeur.

"Où sont les entraîneurs d'origine maghrébine ?"

Eric Cantona s'interroge également sur la "tutelle" du ministère des Sports sur la Fédération française de football et l'influence du ministre Patrick Kanner et du Premier ministre Manuel Valls, qui "ont publiquement réclamé la mise à l'écart de Benzema durant l'Euro". Avant d'attaquer aussi les instances françaises du football. 

Les dirigeants d'origine maghrébine ou d'Afrique noire, ils sont où ? Et les entraîneurs de Ligue 1 d'origine maghrébine ? Alors que ce sont eux qui forment les gamins ! Ils sont assez forts et compétents pour s'occuper des jeunes joueurs et ils ne le sont plus quand ces mêmes joueurs passent professionnels ?Eric Cantonaà "Libération"

L'ancien joueur de l'OM et de Manchester United prévient enfin : "J'attaquerai en justice tous ceux qui ont tenu des propos mensongers et insultants à mon égard" après la publication de sa chronique par The Guardian.

Vous êtes à nouveau en ligne