Euro : avec l'opération #AdopteUnBelge, les Lillois démontrent leur sens de l'hospitalité

Des supporters belges dans les rues de Lille avant le match entre la Belgique et le pays de Galles, le 1er juillet 2016.
Des supporters belges dans les rues de Lille avant le match entre la Belgique et le pays de Galles, le 1er juillet 2016. (LUC CLAESSEN / BELGA MAG / AFP)

Un Belge a eu l'idée de demander aux Lillois d'ouvrir leurs portes afin d'éviter aux supporters belges de rentrer saouls, après le quart de finale de l'Euro entre la Belgique et le pays de Galles.

Tout a commencé en début de semaine avec un simple hashtag. Lancée mardi 28 juin par un internaute belge, l'opération #AdopteUnBelge a rencontré un beau succès au regard du nombre de partages et de réponses sur les réseaux sociaux. L'idée est de faire appel à l'hospitalité des Lillois pour éviter aux supporters belges de prendre la route en état d'ivresse, après le match de vendredi entre la Belgique et le pays de Galles. Francetv info a interrogé des Lillois qui ont répondu à cet appel.

Quatre supporters pour trois places

"J'ai vu passer un article sur internet et du coup, après en avoir parlé avec ma copine, j'ai proposé d'accueillir du monde en publiant un message sur Twitter", raconte Eric, un trentenaire qui habite dans le quartier du Vieux Lille. Il a indiqué mettre trois places à disposition, mais il a finalement accepté quatre supporters belges. De son côté, François a proposé deux places dans son appartement situé près de la gare Lille Flandres. "J'ai trouvé le projet super intéressant. Je suis un habitué des voyages et j'aime dormir chez l'habitant. D'ailleurs, j'avais déjà hébergé des Irlandais lors du match contre l'Italie", explique le garçon de 22 ans. 

Je trouve ça normal d'aider nos amis belges, vu qu'il y a de grandes chances pour qu'un certain nombre soit ivres en fin de soirée.FrançoisFrancetv info

Antoine a entendu parler du concept par une collègue de travail. "J'ai vu une annonce de deux filles belges sur les réseaux sociaux et j'y ai répondu", explique cet assistant marketing de 26 ans, "je leur ai proposé le canapé convertible dans mon salon". Il accueille donc des jumelles supportrices des Diables rouges à 19 heures : "Elles vont poser leurs affaires avant d'aller au stade".

Un maillot du Standard de Liège en cadeau

François a reçu une douzaine de demandes, mais les premières personnes qu'il avait sélectionnées se sont désistées. Il a donc remonté la liste d'attente. Eric n'a reçu qu'une seule demande venue des quatre supporters : "J'ai quand même vérifié avant de dire oui à qui j'avais à faire, et ils avaient l'air cool."

Eric ne regrette pas son choix, puisque les quatres supporters belges sont arrivés vendredi matin avec un "énorme caisson" de bières belges et un maillot du Standard de Liège dédicacé par Emile Mpenza en cadeau. "J'ai de la chance d'être tombé sur des gros fans de foot", lâche ce journaliste spécialiste du ballon rond.

Objectif : faire la fête

Eric a laissé les clefs de son appartement aux quatre compères qui vont voir le match au stade. De son côté, il prévoit d'aller dans un bar mais il compte bien retrouver ses invités pour faire la fête après le match. François n'a pas encore bien calé les choses avec les deux personnes qu'il doit accueillir, mais il espère bien pouvoir boire quelques bières avec eux : "C'est un bel événement qui se passe en France, on n'en aura pas 500, donc autant en profiter." Antoine confirme : "J'ai trouvé l'initiative sympa et  c'est un bel événement pour rassembler tout le monde." 

Ça m'a fait penser à la solidarité après les attentats en France ou à Bruxelles.AntoineFrancetv info

Antoine a prévu de retrouver les supportrices belges dans le quartier de la rue de Solférino pour aller faire la fête. "Je te jure, on va bien se marrer", annonçait le promoteur de l'opération #AdopteUnBelge dans son message relayé sur les réseaux sociaux. Pour Eric, François et Antoine, c'est bien parti.