Euro 2016 : une victoire sur le plan économique

France 2

L'Euro 2016 à peine terminé, l'heure du bilan financier est arrivée. Il est satisfaisant pour la France avec plus de deux millions de billets vendus et des retombées non négligeables pour l'économie malgré quelques bémols.

Les joueurs n'ont pas remporté la coupe, mais ils ont rapporté gros à la France. 1,26 milliard d'euros, c'est le premier bilan de cet Euro 2016. Dans les fans zones, les supporters se sont fait plaisir en déboursant près de 200 millions d'euros, le triple dans les stades. Des bons chiffres que l'on doit d'abord aux étrangers. Plus nombreux que prévu, ils ont rempli 60% des gradins. Gallois, Polonais ou encore Islandais sont surtout restés plus longtemps. Une aubaine pour les hôteliers.

La capitale boudée

Si Paris et ses manifestations ont été boudées, d'autres villes ont fait le plein. À Lyon ou Saint-Etienne, le taux d'occupation a atteint les 100%. Et la consommation dans les bars a suivi : 4 500 euros de bière vendus toutes les heures à Bordeaux les soirs de match. Le grand gagnant reste l'organisateur. L'UEFA a engrangé près de deux milliards de recettes pour un milliard de dépenses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne