Euro 2016 : le casse-tête du hooliganisme

France 3

Des dizaines de supporters russes ont été impliqués dans les violents affrontements du samedi 11 juin à Marseille, mais aucun n'a pu être interpellé.

La scène s'est déroulée à Marseille le samedi 11 juin. Une horde de supporters déchaînés envahit le Vieux-Port. D'un côté des Russes, déterminés à en découdre. De l'autre, des Anglais qui tentent de répliquer. Mais ces derniers sont rapidement dominés, car en face, leurs adversaires sont sobres, alertes et entraînés au combat. À plusieurs, ils s'acharnent sur un supporter anglais, le jettent à terre, puis le rouent de coups. Il est laissé inconscient sur le sol.

Un déchaînement de violence

Ils seraient près de 600 hooligans russes venus en France pour l'Euro. Extrêmement bien organisés, ils sont capables en quelques minutes de semer le chaos et d'échapper aux forces de l'ordre. Parmi les supporters interpellés samedi, des Anglais, des Français ou des Allemands, mais aucun Russe. Afin d'identifier au plus vite ces fauteurs de troubles, la police analyse la vidéosurveillance, car les supporters russes sont attendus dès demain à Lille pour le match contre la Slovaquie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne