"Will Grigg's on fire" : "J'espère que les Français vont aussi la chanter pour un de leurs joueurs à l'Euro", témoigne Gala

\"Ce serait marrant que l\'Irlande du Nord gagne\", a déclaré la chanteuse Gala.
"Ce serait marrant que l'Irlande du Nord gagne", a déclaré la chanteuse Gala. (MATRIARCHY RECORDS)

Francetv info a interviewé la chanteuse d'origine italienne, dont le tube de l'année 1997 a inspiré la chanson la plus populaire de l'Euro 2016, "Will Grigg's on Fire".

Gala a écrit, il y a vingt ans, la mélodie du tube de l'Euro 2016. Depuis le début de la compétition, Will Grigg's on Fire, une adaptation de Freed From Desire, résonne un peu partout en France, dans les stades, dans les bars et dans la rue. "Will Grigg est en feu, votre défense est terrifiée", chantent ainsi les supporters de l'Irlande du Nord, qui affronte l'Allemagne mardi 21 juin au Parc des Princes, pour une place en huitième de finale.

Cette reprise est arrivée jusqu'aux oreilles de la chanteuse, à New York (Etats-Unis), où habite Gala. "Un ami qui vit en Angleterre m'a appelée il y a quelques semaines, raconte l'interprète d'origine italienne, contactée par francetv info. Il m'a dit 'il se passe un truc de fou avec ta chanson'."

Le 3 mai, en effet, un supporter de Wigan, le club de troisième division anglaise avec lequel Will Grigg a marqué 25 buts en championnat cette saison, se filme en train d'entonner ce chant. Le succès est immédiat. Le club s'en empare et fait enregistrer une version par deux DJ, propulsée dans le top 10 des titres les plus téléchargés sur iTunes.

Un titre inspiré du bouddhisme

L'interprète originale apprécie cette adaptation. "Je ne suis pas surprise qu'elle soit utilisée comme un hymne parce que je l'ai écrite pour ça, raconte-t-elle. J'étais jeune, je pensais vraiment que je pouvais changer les choses, rassembler tout le monde." Selon elle, le refrain – "Libérée du désir, l'esprit et les sens purifiés" – est inspiré d'une prière bouddhiste.

Le fait qu'ils chantent ce mantra pour encourager un joueur montre qu'ils ont compris l'esprit de la chanson. C'est comme s'ils lui insufflaient de l'énergie vitale pour qu'il vole vers la victoire.Galaà francetv info

L\'attaquant Will Grigg est le chouchou des supporters nord-irlandais. Ils chantent à la gloire du buteur de Wigan.
L'attaquant Will Grigg est le chouchou des supporters nord-irlandais. Ils chantent à la gloire du buteur de Wigan. (PAUL FAITH / AFP)

Plus que le joueur, c'est la démarche des fans qui l'intéresse. "Ça ne me dérangerait pas de rencontrer Will Grigg, mais je m'en moque un peu, avoue-t-elle. Le plus important, c'est que cette chanson ait été créée par des fans, par des gens qui aiment vraiment le sport, pas l'argent." "Le sens de ma chanson, c'est de ne pas en vouloir plus, de ne pas vouloir avoir une plus grosse voiture, une plus grosse maison, c'est désirer ce que vous voulez vraiment, ce qui vous passionne, rappelle-t-elle. Le sport plutôt que les millions de dollars qui vont avec."

Une amoureuse du beau jeu

Bien qu'Italienne, Gala Rizzatto n'est pas une grande fan de football : elle n'a regardé qu'un seul match de l'Euro, mais a oublié lequel.

Je ne soutiens aucune équipe ni aucun pays. En tant qu'artiste, j'apprécie le sport d'une autre manière. Le vainqueur ne m'intéresse pas.Galaà francetv info

"Ce qui m'importe, c'est la manière : est-ce que vous avez fait le show ? Avez-vous joué avec style ?" précise la quadragénaire, avant d'évoquer un vieux match de l'Italie contre le Brésil : "Les Brésiliens ont perdu mais c'était un tel plaisir de les voir jouer." Une conception du football a priori bien éloignée du jeu rugueux et ultra-défensif pratiqué par l'Irlande du Nord. Mais la chanteuse a un faible pour les petites équipes. "Je suis comme mon père. A chaque fois qu'il regarde un match de football, il est du côté de l'équipe qui perd", se souvient-elle. 

Ce serait marrant que l'Irlande du Nord gagne. C'est une belle histoire, ce n'est pas une grande équipe comme l'Allemagne, c'est une équipe qui ne s'était jamais qualifiée pour un championnat d'Europe.Galaà francetv info

Elle redoute un peu le huitième de finale possible contre la France, "un pays qui m'est cher, qui a toujours apprécié ma musique". "Si cela devait arriver, j'espère que les Français vont aussi chanter 'Freed from desire' pour un de leurs joueurs", glisse-t-elle.

"Pourquoi Will Grigg ne joue pas ?"

Elle ne partage pas, en revanche, les choix du sélectionneur nord-irlandais, Michael O'Neill. "Je ne comprends pas pourquoi Will Grigg ne joue pas. Je croyais qu'il le laissait sur le banc pour le faire rentrer à la dernière minute, mais non", regrette-t-elle, avant de confesser son ignorance des stratégies footballistiques. Brillant avec Wigan, le joueur est bon dernier dans la hiérarchie des attaquants nord-irlandais (8 sélections, 1 but, 0 minute à l'Euro).

Des supporters de l\'Irlande du Nord arborent un masque de Will Grigg, le 16 juin 2016, à Lyon (Rhône).
Des supporters de l'Irlande du Nord arborent un masque de Will Grigg, le 16 juin 2016, à Lyon (Rhône). (ODD ANDERSEN / AFP)

Malgré son affection pour Will Grigg's on Fire, Gala n'envisage pas d'interpréter cette adaptation. "Je ne la chanterai jamais personnellement. C'est aux supporters de la chanter, pas à moi. C'est leur passion, explique-t-elle. Ils sont passionnés de football, je suis passionnée par les prières bouddhistes."

Vous êtes à nouveau en ligne