Euro 2016 : expulsé samedi, le leader des supporters russes Alexander Chpryguine a été interpellé à Toulouse

Alexander Chpryguine, le leader des supporters russes, à l\'arrivée du vol qui l\'a ramené de force à Moscou (Russie) depuis Nice, le 18 juin 2016.
Alexander Chpryguine, le leader des supporters russes, à l'arrivée du vol qui l'a ramené de force à Moscou (Russie) depuis Nice, le 18 juin 2016. (VASILY MAXIMOV / AFP)

Deux jours après son expulsion, ce leader ultranationaliste russe est revenu en France pour assister à la rencontre entre le Pays de Galles et la Russie.

Alexander Chpryguine, le chef de file des supporters russes est en France pour la rencontre entre la Russie et le Pays de Galles, malgré son expulsion, il y a deux jours. Il a été interpellé à Toulouse a annoncé, le ministère de lntérieur. 

Un peu plus tôt, ce leader ultranationale avait envoyé des photos le montrant à l'extérieur et à l'intérieur du Stadium de Toulouse sur Twitter. "Rebonjour Euro 2016", a écrit Alexander Chpryguine sur le réseaux social.

Vingt supporters russes expulsés et interdits de territoire

Ce leader des supporters russes avait été expulsé, samedi 18 juin, après les violences qui ont émaillé la rencontre Angleterre-Russie une semaine plus tôt à Marseille. Vingt interdictions administratives de territoire, qui permettent d'empêcher un étranger d'entrer en France, ont été délivrées lundi à l'encontre de ressortissants russes dans le cadre de l'Euro, a indiqué le ministère de l'Intérieur, sans préciser si ces vingt Russes étaient Chpryguine et ses compagnons.

"Parmi ceux qui ont été expulsés, quatre sont revenus" en France, a affirmé M. Alexander Chpryguine à l'AFP en assurant avoir "fait le chemin à travers les Alpes", donc via la Suisse.

Vous êtes à nouveau en ligne