Euro 2016 : et pendant ce temps-là, les vacances de Karim Benzema

L\'attaquant français Karim Benzema, avec sa médaille de vainqueur de la Ligue des Champions, le 31 mai 2015 à Lyon (Rhône), première étape de ses vacances passées loin de l\'Euro.
L'attaquant français Karim Benzema, avec sa médaille de vainqueur de la Ligue des Champions, le 31 mai 2015 à Lyon (Rhône), première étape de ses vacances passées loin de l'Euro. (RAFA CASAL / MARCA / SIPA)

De Lyon aux Maldives, en passant par la Californie, l'attaquant des Bleus est très loin de l'Euro, même s'il adresse quelques messages cachés à ses détracteurs sur les réseaux sociaux.

Même si les Français réalisent un Euro 2016 plutôt convaincant pour le moment, le nom de Karim Benzema est de temps en temps évoqué lorsqu'on parle des Bleus. Certains trouvent encore que l'avant-centre du Real Madrid, non convoqué à cause de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, aurait amené une animation offensive qui fait parfois défaut à la bande à Deschamps. Depuis la polémique née de son interview sur "la partie raciste de la France", l'intéressé est resté quasi muet. Mais il a tout de même donné quelques nouvelles de lui, via les réseaux sociaux. Et s'il boude, il le cache bien, ou du moins il le fait dans des conditions plutôt enviables.

Il n'oublie rien

La saison de Karim Benzema s'est conclue en beauté le 27 mai, avec la victoire de son club, le Real Madrid, en finale de la Ligue des Champions. Après avoir fêté le onzième titre européen des Merengues, l'attaquant français a plié bagages pour débuter ses vacances. Aucune référence à ses copains Bleus réunis au même moment à Clairefontaine.

Mission accomplie⚽️/Holidays

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Mais à peine parti, la rechute est brutale. Comme beaucoup de vacancier, il a du mal à décrocher. Son interview critiquant les choix de Deschamps sort dans Marca dès le lendemain de son départ. Aucune réaction si ce n'est un cliché énigmatique, et une reprise tout aussi étrange du slogan de François Mitterrand en 1981.

Force tranquille

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Il revient aux sources

La première destination du Français n'a rien d'exotique. Il retourne chez lui, dans la région lyonnaise, et fait d'entrée un écart par rapport au régime alimentaire du bon footballeur. Bon, tant qu'à faire, c'est chez Paul Bocuse.

Mais le joueur rétablit très vite l'équilibre en rendant une visite à son ami le culturiste Adel Zaibat dans une salle de musculation de Villeurbanne.

Benzé/adel. @adel_bodyfit

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Il assume tout

"La Californie est si près des îles qu'en fermant le yeux tu pourrais la voir, du fond de ton lit" disait Julien Clerc dans La Californie, en 1969. Karim Benzema, lui, la contemple depuis la piscine de la villa qu'il occupe pour ses vacances américaines. Il en profite pour envoyer quelques piques à ceux qui ne digèrent pas son interview polémique. "Je n'ai pas à être celui que vous voulez que je sois... Aimez-moi ou détestez-moi, je reste tranquille" dit son message.

I dont have to be what you want me to be... Love me or hate me I'm still #KB9 #livinglife #

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

C'est depuis les hauteurs de Los Angeles que Karim Benzema regarde l'Euro débuter. C'est donc en peine journée, à midi heure locale, qu'il voit les Français remporter leur premier match. Et le banni les soutient, notamment Dimitri Payet dont il apprécie la praline envoyée dans la lucarne de Tatarusanu.

Bonne chance /force

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Il s'amuse avec Booba

L'amitié entre Karim Benzema et Booba n'est pas nouvelle. L'attaquant français est déjà apparu dans le clip de Walabok, un morceau du sulfureux rappeur français. Les deux hommes partagent une passion commune pour les bolides hors de prix. Du coup, ils se sont donné rendez-vous au milieu du désert américain pour faire chauffer la gomme.

#Salside...

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Au passage, Booba, qui a déjà pris la défense de Benzema dans le passé, rappelle sur son propre compte Instagram que l'équipe de France est elle aussi fan de sa musique, puisqu'elle résonne pendant les séances de musculation des Bleus.

#Repost @boobainfos ・・・ Les Bleus s'entraînent en musique avec "Rouge et bleu" de @kalash972 ft @boobaofficial

Une vidéo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Il fait son cinéma

Une fois son séjour américain terminé, Karim Benzema prend à nouveau la tangente, direction les Maldives. A retenir de son long voyage, il a vécu deux événements cinématographiques : il a rencontré Keanu Reeves, postant un simple "Matrix" avec son cliché sur Instagram, et il a regardé Eddie The Eagle pendant le trajet.

Matrix...

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

En direct du vaisseau mère!

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Il est prêt à pardonner à ses détracteurs

Difficile de faire plus éloigné des grands questionnements autour du 4-3-3 de l'équipe de France, du rendement de Paul Pogba ou de l'efficacité d'Olivier Giroud. En choisissant les Maldives, Karim Benzema s'est assuré un îlot de tranquillité. Au milieu des clichés de bronzette sur un hamac et de tours de vélo sur un ponton, l'attaquant exilé de force a quand même adressé quelques messages cachés à ses détracteurs : non seulement il les fait baver d'envie, mais il leur rappelle discrètement qu'il est prêt à leur pardonner leurs critiques, en citant I Ain't Mad At You ("je ne suis pas en colère contre toi") un tube du rappeur Tupac Shakur.

Tranquileuuuuuu...

Une vidéo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Cause I ain't mad at cha.

Une photo publiée par Karim Benzema (@karimbenzema) le

Vous êtes à nouveau en ligne