Euro : dix supporters jugés lundi pour les violences à Marseille

Des supporters anglais et français s\'affrontent sur le Vieux-Port, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 11 juin 2016.
Des supporters anglais et français s'affrontent sur le Vieux-Port, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 11 juin 2016. (MAXPPP)

Des peines d'interdiction du territoire seront requises contre six Britanniques et un Autrichien.

Six Britanniques, un Autrichien et trois Français vont être jugés en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Marseille (Bouches-du-Rhône), lundi 13 juin, après les échauffourées qui ont opposé des centaines de supporters en marge du match de l'Euro Angleterre-Russie, samedi.

Des peines d'incarcération et d'interdiction du territoire pour les étrangers seront requises contre eux, a précisé le procureur de la République de Marseille. Quelque 150 hooligans russes "extrêmement entraînés" étaient également impliqués dans ces incidents, mais aucun d'entre eux n'a été interpellé.

"Pas de faille" dans le maintien de l'ordre, selon le parquet

Le supporter anglais grièvement blessé samedi après avoir reçu des coups de barre sur la tête est toujours dans un état "critique", mais stable. "Ses agresseurs n'ont pas été identifiés", a ajouté le procureur de Marseille, Brice Robin. La quasi totalité des 35 blessés recensés lors des violences survenues samedi sur le Vieux-Port sont de nationalité britannique.

Le procureur a par ailleurs estimé qu'il n'y avait "pas eu de faille" dans le maintien de l'ordre.