Euro 2016 : des supporters moins nombreux que prévu dans les fan zones

France 3

La soirée a été particulière dans les dix grandes fan zones installées en France. Des lieux officiels et sécurisés pour accueillir les supporters très loin d'avoir fait le plein pour ce premier match de l'Euro hier, vendredi 10 juin.

Ils ont tous vibré derrière les Bleus. Les yeux sont pleins d'espoir, mais les visages tendus. "Le match n'est pas fantastique, mais l'ambiance est super", se réjouit un supporter. Des supporters inquiets jusqu'à la délivrance du coup de sifflet final. 18 ans après, tous veulent revivre en famille l'épopée de la Coupe du monde 98. "Je suis venue avec mes enfants pour leur faire découvrir. Je leur ai dit que c'est un truc unique qu'il faut vivre", explique une supportrice venue en famille voir le match.

Ferveur malgré le manque de monde

Partout en France, des dizaines de milliers de supporters ont fêté la victoire française dans les fan zones. Explosion de joie à Lyon. "Avec l'ambiance qu'il y a ici, c'est sur qu'on va gagner", s'écrie un supporter. À Lille et Lens, on partageait une même ferveur dans les fan zones. Même les supporters albanais, prochains adversaires des Bleus, poussaient derrière la France. Plus de 30 000 supporters étaient réunis à Bordeaux. Une France bleu-blanc-rouge, mais bien moins nombreuse que prévue. Au pied de la tour Eiffel, ils étaient 31 000, loin des 90 000 personnes envisagées. Une entrée dans la compétition poussive, mais tout comme l'équipe de France, l'ambiance promet de monter en puissance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne