Euro 2016 : comment Alexander Chpryguine est-il revenu en France ?

France 2

Expulsé samedi suite aux incidents à Marseille, le chef des supporters russes était de retour hier, lundi 20 juin, à Toulouse. Les explications de France 2.

Alexander Chpyguine, l'ultranationaliste russe, expulsé samedi de France, a réussi à se jouer des contrôles. Il était présent hier, lundi 20 juin, en tribunes pour la rencontre Russie-Pays de Galles. Jugé indésirable dans notre pays suite aux violences du 11 juin dernier à Marseille, cet ultranationaliste russe est expulsé vers Moscou samedi soir. À peine arrivé à l'aéroport, il promet déjà de repartir en France. Et c'est ce qu'il fait 48 heures plus tard via un vol Moscou-Barcelone.

Un couac

Son visa pour l'Europe est pourtant révoqué. Mais cinq jours après la signature de l'arrêté par la préfecture de police, l'information n'a toujours pas été transmise aux pays européens et à l'Espagne. Voilà comment Chpryguine a pu passer la douane espagnole qu'il a d'ailleurs photographiée comme une provocation, avant de rejoindre Toulouse, tranquillement, en bus. Dans la ville rose, il parvient même à assister à une partie du match hier, allant même jusqu'à publier une vidéo à l'intérieur du stade. C'est à ce moment précis que les autorités françaises réalisent que l'indésirable est de retour. Chpryguine est immédiatement interpellé et devrait être à nouveau expulsé.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne