Euro 2016 : à Lille, des retombées économiques importantes

France 2

Pour les dix villes ayant accueilli les matchs de l'Euro, c'est une manne financière de plusieurs millions d'euros. À Lille (Nord), les soirs de rencontre, les hôtels affichaient un taux de remplissage inespéré.

Du bleu-blanc-rouge slovaque, du bleu-blanc-rouge français, du noir, du rouge, du jaune, du vert et surtout de la bonne humeur, Lille (Nord) en aura vu de toutes les couleurs pendant un mois. À l'office du tourisme, on souffle un peu après cet Euro. La ville aura accueilli six matchs et à chaque fois, en terme d'image, des retombées plus que positives. "Il y a eu des directs radios, la BBC, toutes les chaînes sportives ont fait des chroniques sur ce qui se passe à Lille, le côté insolite de la ville," explique Delphine Wang, responsable communication de l'office de tourisme de Lille. Et c'est vrai qu'on les a vus et entendus ces supporters. 

L'hôtellerie-restauration, principaux bénéficiaires 

À Lille, les chiffres ne sont pas encore officiels, mais on estime déjà les retombées économiques à plus de 150 millions d'euros pour un investissement de départ de cinq millions d'euros. Principaux bénéficiaires : l'hôtellerie-restauration qui aura fait le plein et profité aussi de la proximité des matchs à Lens (Pas-de-Calais). Côté terrasse, un chiffre résume à lui seul cet Euro : on aurait vendu 10 fois plus de bières qu'à la braderie de Lille. Côté fan zone : une fréquentation de 430 000 personnes et pas de débordements majeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne