DIRECT. Euro 2016 : l'Italie s'impose contre la Belgique (2-0)

Le milieu Emanuele Giaccherini célèbre son but avec le défenseur Leonardo Bonucci (passeur décisif), le 13 juin 2016, au parc OL à Lyon (Rhône).
Le milieu Emanuele Giaccherini célèbre son but avec le défenseur Leonardo Bonucci (passeur décisif), le 13 juin 2016, au parc OL à Lyon (Rhône). (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Plusieurs favoris font leur entrée en lice ce lundi : l'Espagne, la Belgique, l'Italie, mais aussi l'outsider suédois avec Zlatan Ibrahimovic.

Jour après jour, les favoris sont contraints de dévoiler leur jeu. Après la Croatie convaincante, l'Allemagne à son rythme, au tour de l'Espagne, la Belgique et l'Italie de faire leur entrée dans l'Euro 2016, lundi 13 juin. 

L'Espagne gagnante. Ce fut laborieux, mais les tenants du titre se sont imposés 1-0 contre la République Tchèque. C'est Gérard Piqué qui a délivré les siens à la 87e minute.

La Suède pour surfer sur l'effet Zlatan. Défaite interdite pour les partenaires de Zlatan Ibrahimovic, qui sont tombés dans le groupe de la mort avec la Belgique et l'Italie, deux candidats à la victoire finale. Face à l'équipe sur le papier la plus prenable, l'Irlande, il faut prendre les trois points.

Belgique-Italie, premier gros choc de la compétition. Le choc a tourné en faveur des Italiens (2-0).

23h23 : Le foot c'est fini pour ce soir ! Mais rassurez-vous (ou désolez-vous, c'est selon), je reviens demain dans ce live pour vous faire vivre la belle affiche Portugal-Islande. Excellente soirée à tous, amoureux du ballon rond ou non.

23h19 : Pour les plus accros d'entre vous, prochaine dose de football dans 19 heures environ. Et oui, il n'y a que deux matchs demain. Le calendrier complet de l'Euro, c'est par ici.

23h17 : Voici le classement de ce groupe D que vous pouvez retrouver dans notre tableau des résultats.

23h00 : Magnifique cohésion des italiens oui. Mais ils ont aussi consommé beaucoup d'énergie, physique et mentale, pour un premier match. Comme leur jeu appelle en plus beaucoup de cartons jaunes, j'ai bien peur qu'ils souffrent le tournoi avançant..

22h59 : 20 équipes ont joué lors de cet Euro, et... quatre seulement ont marqué plus d'un but : la France, le Pays de Galles, l'Allemagne et l'Italie.

22h56 : Mon camarade Fabien Magnenou (qui rappelle incidemment qu'il avait pronostiqué un succès italien 2-0) nous envoie ces images de liesse dans son bar italien de Paris, la Bambolina.




22h55 : Quel match ! Bravo aux Italiens et courage les Belges. Avec ce que vous avez montré en 2ème mi-temps vous pouvez aller loin

22h55 : Je sais pas vous , mais un match très plaisant à regarder voir un des meilleurs depuis le début de cet euro !

22h54 : La communion des joueurs de la Nazionale, quand tous les joueurs se sont longuement congratulés à la fin du match, en dit long sur la cohésion de l'équipe.

22h52 : L'Italie dans tous son style de Catennacio. Je déteste mais bravo pour la victoire. Ça ne durera pas plus loin que les 1/8eme. Vive le beau foot technique !

22h52 : Même si je suis un peu déçu pour les Belges, il faut reconnaître que l'Italie a formidablement bien joué le coup. Et qu'on a vu le plus beau match de cet Euro, avec beaucoup d'occasions, une vraie opposition de style, et une bataille tactique remportée haut la main par Conte.

22h51 : . Et oui leçon de réalisme italien face à une attaque belge stérile !

22h50 : Victoire de l'Italie 2-0 contre la Belgique dans ce premier choc de l'Euro.

22h50 : Et de deux pour l'Italie, grâce à Graziano Pellè, qui fusille la défense belge en contre-attaque. pour l'Italie, qui a donné une leçon tactique à la Belgique.

22h47 : Foultitude de demi-occasions devant la cage de Buffon, mais les Belges font preuve d'un manque de réalisme apocalyptique. A l'instant, deux joueurs belges seuls à un mètre de la cage de Buffon ont réussi à ne pas toucher le ballon. pour l'Italie à la 90e, dans cette fin de match étouffante.

22h42 : Contre fulgurant mené par Immobile, qui décoche un missile que le gardien belge Thibaut Courtois dévie en corner. Cette fin de match est très chaude, car quelques instants plus tôt, le Belge Origi avait failli égaliser, là aussi de la tête. , 85e.

22h39 : Les Italiens et leurs fautes grossières et antisportives, c'est quand même le visage le plus laid du pragmatisme.

22h39 : L'Italie défend son avantage, même si elle doit pour cela faire de grossières fautes d'antijeu et accumuler les cartons jaunes. , 82e.

22h32 : La Belgique n'a plus battu l'Italie dans un grand tournoi depuis 1972, rappelle Le Soir. La malédiction risque de durer quelques mois de plus. pour l'Italie, alors que Marc Wilmots lance Yannick Ferreira-Carasco, un attaquant, pour tenter d'égaliser.

22h27 : Caroline Hick,journaliste à la RTBF, a porté plainte après avoir été victimes de "gestes déplacés" aujourd'hui à Lyon, où s'affrontent la Belgique et l'Italie. Dans un court article publié sur son site internet, la chaîne apporte son soutien à la reporter.

22h21 : Autant je ne suis pas surpris par le jeu proposé par les Italiens, autant celui des Belges ne correspond globalement pas à ce qu'on est en droit d'attendre de telles individualités...

22h21 : Lukaku est en vacances pour les belges ??

22h20 : La Belgique joue à 10 et une chèvre leur numéro 9

22h20 : Est-ce qu'on n'a pas vu cette équipe belge un peu trop belle ? Toujours pour l'Italie, encore une demi-heure à jouer.

22h12 : . C'est de loin la meilleure rencontre du début de la compétition

22h11 : Incroyable cette équipe belge qui n'est pas en mesure de trouver la solution devant la défense italienne !

22h11 : Et nouvel arrêt extraordinaire du gardien belge Thibaut Courtois sur une tête de Pellè ! Le match devient fou !

22h19 : Et sur l'action suivante, Lukaku, ENFIN servi en position favorable, se retrouve seul face à Buffon et s'expédie son ballon à quelques millimètres du poteau de Buffon ! 1-0 pour l'Italie, mais le match s'emballe !

22h10 : La défense belge est en perdition, abandonnée par le milieu de terrain, et s'expose aux contres italiens. Jan Vertonghen fustige ses coéquipiers sur une attaque italienne.

22h03 : Les sélectionneurs se seraient bien passés d'un tel choc d'entrée. Antonio Conte, l'Italie, estimait que ce match "n'est pas décisif pour la qualification" quand son homologue Marc Wilmots craignait qu'une défaite "rejaillisse sur tout le monde".

22h03 : C'est reparti à Lyon, pas de changement encore côté belge, mais il va falloir réagir vite.pour la Nazionale.

22h01 : Il va falloir que la Belgique modifie son schéma et fasse rentrer Mertens ou Carrasco rapidement a la place de Fellaini

22h01 : Marc Wilmots, si tu nous lis, @anonyme a des idées pour la seconde période. Les Diables sont menés 1-0.

21h49 : Comme le remarque un journaliste du Guardian, le 3-5-2 des Italiens gêne considérablement les Belges. Apparemment, à l'entraînement, le sélectionneur Marc Wilmots n'avait pas trouvé de solution au problème.

21h48 : C'est la pause à Lyon, et une Italie séduisante contient sans difficulté les assauts désordonnés des Belges (1-0).




(JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

21h45 : Vous associiez le gruyère à la Suisse ? Pensez plutôt à la Belgique. pour l'Italie, 44e.

21h41 : La Nazionale ? Je connaissais la Squadra Azurra ! Non ?

21h41 : Cher @anonyme, les Italiens disent la Nazionale, les autres disent à tort la Squadra Azzura. Et sinon toujours pour la Nazionale à la 40e donc :-)

21h37 : Vu la précision des passes et la concentration des Diables Rouges alors qu'ils sont frais, ca va devenir compliqué dans la suite...

21h37 : La Belgique au bord du KO avec une tête de Pellè, qui passe au ras du poteau de Thibaut Courtois. La Belgique là maintenant :




21h37 : L'inévitable scène de liesse à la Bambolina, où se trouve Fabio Magnenoni, pardon, Fabien Magnenou, notre journaliste.



(FABIEN MAGNENOU)

21h34 : Qui a dit que les Diables Rouges étaient les favoris de cette compétition ? La possession du ballon ne suffit pas !

Vous êtes à nouveau en ligne