Euro 2016 : revivez le match nul accroché entre l'Allemagne et la Pologne (0-0)

Le Polonais Robert Lewandoski tacle le défenseur allemand Mats Hummels, lors du match Allemagne-Pologne, au Stade de France à Saint-Denis, le 16 juin 2016.
Le Polonais Robert Lewandoski tacle le défenseur allemand Mats Hummels, lors du match Allemagne-Pologne, au Stade de France à Saint-Denis, le 16 juin 2016. (PATRIK STOLLARZ / AFP)

Il s'agit du premier score nul et vierge de l'Euro 2016.

Le choc entre les champions du monde allemands et la Pologne s'est terminé par le premier 0-0 de cet Euro 2016, jeudi 16 juin au Stade de France. Plus tôt, l'Angleterre avait battu le pays de Galles sur le fil (2-1), et l'Irlande du Nord avait surpris l'Ukraine (2-0), qui est devenu la première équipe éliminée de la compétition.

Robert Lewandowski contre Thomas Muller. Les deux attaquants, qui évoluent ensemble au Bayern Munich, ne porteront pas le même maillot jeudi soir. "A chaque seconde, Thomas sait où je suis, le mouvement que je vais faire. Et c'est pareil dans l'autre sens", expliquait il y a peu l'avant-centre polonais à propos de l'attaquant allemand.

L'Angleterre sur le fil. Malmenée par une belle équipe galloise, les Anglais se sont imposés dans les arrêts de jeu, grâce à Daniel Sturridge. Les coéquipiers de Gareth Bale, auteur du premier but sur coup-franc, peuvent s'en vouloir. Dans l'autre match de l'après-midi, l'Irlande du Nord s'est imposé 2 buts à 0.

La police a procédé à 323 interpellations depuis le début de l'Euro 2016, a annoncé le ministère de l'Intérieur. "Parmi elles, 196 [personnes] ont été placées en garde à vue, 8 ont déjà été condamnées à des peines de prison ferme et 3 [à des peines de prison] avec sursis", a précisé le ministère dans un communiqué. Vingt-quatre personnes ont par ailleurs fait l'objet d'un arrêté de reconduite à la frontière. Les débuts de la compétition ont été émaillés de violences entre hooligans, notamment samedi à Marseille, ainsi que mardi et mercredi à Lille.

23h48 : Si vous avez raté le match, vous pouvez toujours lire notre analyse de cet Allemagne-Pologne. Pour résumer, la Mannschaft a manqué de créativité et la Pologne est capable d'embêter plus d'un adversaire...

23h55 : "Le match nul est complètement mérité, en défense on n'a pas laissé d'occasion, on n'a pas trouvé les solutions devant."

La Mannschaft est plutôt lucide, après sa piètre performance face à la Pologne (0-0). Au micro de la ZDF, Joachim Löw reconnaît les points faibles de son équipe. "On peut être content d'avoir fait [match nul]", abonde le défenseur Jérôme Boateng. "Les Polonais nous ont mis en difficulté en contre assez souvent, on a eu de la chance en seconde période", ajoute son coéquipier Mats Hummels.

23h02 : La sortie du Stade de France s'annonce compliquée pour les supporters qui comptaient prendre le RER B. Le trafic est toujours perturbé sur la ligne.

22h59 : Il est temps pour moi de quitter ce direct. J'espère que vous avez apprécié ce match fermé mais plein de beaux gestes défensifs. Nul doute qu'on verra ces deux équipes plus loin dans la compétition.

22h56 : Eh non ! Ils peuvent, au mieux, gagner contre la Pologne et terminer avec autant de points que l'Irlande du Nord à la troisième place. Mais, en cas d'égalité, ce sont les confrontations directes qui priment, et l'Irlande du Nord a battu les Ukrainiens. En revanche, l'Albanie a 0 points mais toujours une chance de passer devant les Roumains.

22h56 : Elimination de l'Ukraine? Ne peuvent ils pas espérer meilleur 3ème?

22h53 : Et on tient le premier éliminé de l'Euro : l'Ukraine. Surpris par l'Irlande du Nord (2-0) tout à l'heure, ils ne peuvent dont pas passer devant les Britanniques, ni devant les Allemands et les Polonais, qui comptent 4 points d'avance.

22h51 : Et c'est fini, après une dernière belle parade du gardien polonais. L'Allemagne est tenue en échec par la Pologne (0-0).

22h49 : Thomas Müller tente un retourné dans la surface mais c'est raté. Ultime occasion : un coup-franc Allemand bien placé.

22h48 : Patience @ely, les Allemands poussent dans la surface polonaise, alors qu'on est dans les arrêts de jeu. Et on a marqué six buts après la 90e depuis le début de l'Euro.

22h43 : Enorme intervention du défenseur polonais Pazdan alors qu'un Allemand s'avançait avec le ballon dans la surface. Bon résumé d'un match où les défenses ont pris le dessus.

22h42 : La fin du match approche, et certains se rêvent peut-être en héros en voulant faire la différence tout seuls. Kamil Grosicki frappe au dessus du but sur un coup franc qu'il aurait sans doute fallu déposer sur la tête d'un attaquant. toujours.

22h33 : Certains se lamentent du peu de buts depuis le début de l'Euro : il y en a eu 34 avant ce match, sur 17 rencontres, soit deux par match. Mais si on en restait là entre l'Allemagne et la Pologne, ce serait le premier 0-0 du tournoi.

22h31 : Côté polonais, Arkadiusz Milik continue de se créer des espaces dans la surface, mais de manquer ses occasions : il tente de reprendre une passe de volée mais rate le ballon. C'est pourtant lui qui a marqué le but de la victoire contre l'Irlande du Nord, et il a inscrit six buts en dix matchs de qualification.

22h28 : Premiers changements allemand : Mario Götze sort, remplacé par André Schürrle. L'expérience consistant à placer le milieu offensif en pointe n'est pas une réussite dans cet Euro. Mais un vrai buteur, Mario Gomez, fait son entrée, à la place de Julian Draxler.

22h26 : Tragique nouvelle pour l'Irlande du Nord : après la chute mortelle d'un de leurs fans à Nice, un second supporter est mort, cet après-midi cette fois, alors qu'il se trouvait dans les tribunes du Parc OL de Lyon. La fédération nord-irlandaise ne précise pas les causes de ce décès "soudain", mais les médias évoquent un arrêt cardiaque.

22h23 : Selon le correspondant de France 2 en Allemagne, trois touristes espagnols qui se trouvaient à Cologne, en Allemagne, ont été agressés et blessés par des hooligans russes. Le journal Die Welt affirme que les Russes revenaient de Marseille.

22h16 : Pour surprendre la défense allemande, Robert Lewandowski tente une combinaison originale sur coup franc. Il fait mine de tirer, mais préfère une talonnade en direction de son coéquipier Arkadiusz Milik. Dont la frappe passe à côté.

22h09 : Matts Hummels réussit un tacle osé dans la surface pour stopper l'attaquant polonais Arkadiusz Milik. Pas de faute, et l'Allemagne préserve son . En face, Mesut Özil part en dribbles mais est vite stoppé. On voit deux des défenses les plus convaincantes de cet Euro ce soir.

22h04 : Statistiquement, il était a peu près certain que l'on verrait du spectacle sur le terrain ce soir : la Pologne était la meilleure attaque des qualifications pour l'Euro, avec 3,3 buts par match, et son attaquant Robert Lewandowski en a mis 13, ce qui en fait le meilleur buteur.

22h03 : Et la Pologne s'offre une énorme occasion dès son retour. Sur un centre de Grosicki, Arkadiusz Milik est seul à quelques mètres du but mais ne fait qu'effleurer le ballon. Et en contre, l'Allemand Götze place une frappe sur le gardien polonais. Ça s'anime !

22h01 : Retour des 22 joueurs sur la pelouse. L'affiche de ce soir est un remake, car l'Allemagne et la Pologne se sont affrontées deux fois lors des qualifications. A domicile, la Pologne avait remporté une victoire historique, 2-0, qui a permis à la sélection de se débarrasser d'un sérieux complexe d'infériorité : ils n'avaient jamais battu l'Allemagne auparavant.

22h00 : Pour l'attaque allemande, la solution viendra-t-elle de la défense ? Sur Twitter, les observateurs pointent la position très avancée des deux défenseurs centraux, notamment Jérome Boateng, qui s'est mué en passeur dans le camp polonais.

21h57 : A la mi-temps, une légende du football allemand, le gardien Oliver Kahn, donne ses conseils au sélectionneur Joachim Low : faire rentrer Mario Gomez, le seul véritable attaquant de pointe des 23 Allemands.

21h53 : Alexandre Ruiz, présentateur de BeIn Sports, vient d'annoncer à l'antenne qu'une équipe de la chaîne a été agressée à Lens par de "pseudo-supporters anglais". L'agresseur a été arrêté par les forces de l'ordre et est actuellement entendu, a-t-il précisé.

21h48 : Et c'est la mi-temps. On voit deux équipes solides, y compris les Polonais qui peuvent aller loin dans cet Euro, mais peu de spectacle. Au moment où on a sifflé la pause, les chaînes de télé ont montré le ralenti d'une faute, à défaut d'occasions, c'est dire... , donc.

21h45 : Le collectif polonais est très bien rodé, et l'Allemagne a toutes les peines du monde à trouver une ouverture dans la défense. Sami Khedira tente une frappe un peu désespérée qui passe très loin du cadre. On se dirige vers un à la pause.

21h43 : La rencontre peine à s'emballer pour l'instant : l'Allemagne a le ballon plus de 60% du temps, et joue en trottinant, contre des Polonais qui attendent de placer des contres. à dix minutes de la mi-temps.

21h34 : Les caméras sont braquées sur le terrain mais aussi sur le sélectionneur allemand Joachim Low : lors de son premier match à l'Euro, elles l'avaient surpris en train de plonger sa main dans son caleçon. Il s'est excusé cette semaine : "C'est arrivé et je suis désolé. On est plein d'adrénaline et en pleine concentration et parfois on ne se rend plus du tout compte de ce qu'on fait." Pour l'instant, ce soir, aucun mauvais geste à signaler.



(ARNE DEDERT / DPA / AFP)

21h26 : L'ailier gauche polonais Kamil Grosicki est le seul joueur de Ligue 1 sur le terrain. Habituellement, il est particulièrement efficace quand il est remplaçant : cette saison, il a marqué six de ses neuf buts pour Rennes après être entré en jeu depuis le banc. Les lecteurs des Cahiers du Football l'ont même désigné meilleur remplaçant du championnat.

21h24 : Ça s'anime du côté polonais. Les deux attaquants, Robert Lewandowski et Arkadiusz Milik, tentent deux frappes coup sur coup, toutes deux contrées par la défense. Kamil Groscki, sur le côté gauche, est souvent impliqué dans les actions dangereuses.

21h20 : Le total de buts marqués dans le premier quart-d'heure des matchs de l'Euro reste donc de deux, en dix-huit rencontres.

21h18 : Nouvelle occasion allemande : Thomas Müller, l'homme qui peut surgir n'importe où dans la défense adverse, se débarasse du latéral polonais sur le côté gauche et centre pour Toni Kroos, qui reprend le ballon en taclant, mais rate sa cible. Toujours après 18 minutes.

21h15 : Un joueur a laissé un vide côté Allemand : le latéral Philipp Lahm, qui a pris sa retraite internationale après le titre de champion du monde en 2014. Sur Twitter, il souhaite bonne chance à son équipe depuis son nouveau poste : spectateur dans son canapé.

21h10 : Je vois une victoire polonaise 3-2.

21h10 : Hummm... 2-0 pour l'Allemagne!!

21h10 : Je ne pourrais pas dire le score mais moi je vois plutôt une victoire de l'Allemangne!!!

21h10 : Je pronostique un 3-2 pour la mannschaft

21h10 : Comme nous, vous prédisez presque tous une victoire allemande dans ce match, qui semble logique sur le papier. Mais le match s'annonce équilibré.

21h10 : Les premières occasions sont pour l'Allemagne : l'avant-centre, Mario Götze, place une tête qui passe légèrement au-dessus des buts polonais, puis le latéral Jonas Hector tente une frappe très loin du cadre. En face, la Pologne a peu le ballon, mais met un peu de pression sur les Allemands., 6e minute.

21h04 : C'est exact, . Dimitri Payet a marqué à la 95e minute, hier soir, mais le Nord-Irlandais Niall McGinn, lui, a inscrit son but à la 96e minute. Peut-être le record le plus éphémère de l'histoire de l'Euro ?

Vous êtes à nouveau en ligne