DIRECT. Euro 2016 : derniers préparatifs pour le Portugal et le pays de Galles à la veille des demi-finales

Cristiano Ronaldo s\'entraîne sous les yeux du staff portugais, le 4 juillet 2016 à Marcoussis, à deux jours de la demi-finale de l\'Euro contre le pays de Galles.
Cristiano Ronaldo s'entraîne sous les yeux du staff portugais, le 4 juillet 2016 à Marcoussis, à deux jours de la demi-finale de l'Euro contre le pays de Galles. (JOHN SIBLEY / REUTERS)

Alors que Gallois et Portugais s'affronteront, mercredi, à Lyon en demi-finale, les deux sélections peaufinent leur préparation. 

Le suspense est insoutenable : les demi-finales de l'Euro débuteront, mercredi 6 juillet, par le match entre les Gallois et les Portugais, au Parc OL de Lyon. Mardi, on pourrait en apprendre davantage sur les équipes qui seront alignées pour cette rencontre lors des conférences de presse d'avant match. Et nous continuerons à suivre les à-côtés de cet Euro et l'actualité des Bleus.

France-Allemagne, des confrontations historiques. En attendant le choc de jeudi, on va beaucoup vous parler de Seville 1982, mais ce n'est pas le seul match mémorable entre les deux équipes. Nous revenons sur ces rencontres historiques, d'un carton 6-3 en 1958 au match tragique du 13 novembre dernier.

Les Islandais accueillis en héros. Lundi, les fossoyeurs de l'Angleterre sont rentrés au pays après leur défaite contre la France (5-2) en quart de finale. Des milliers de fans les attendaient dans les rues de Reykjavik pour un "clapping" mémorable.

Mea culpa en Italie. L'attaquant Simone Zaza, auteur du plus incroyable raté de la séance de tirs au but contre l'Allemagne (c'est lui qui a pris une interminable course d'élan), s'est excusé : "Ce qui est arrivé me suivra toute ma vie. C'était le moment le plus important pour l'équipe, et pour moi, et j'ai échoué." Plus détendu, Graziano Pellé, qui a lui aussi raté son tir, a posté un selfie au bord d'une piscine qui fait polémique.

22h28 : Si vous n'êtes pas rassuré pour le match de jeudi, dites-vous que l'les Allemands aussi craignent la "demi-finale de l'enfer" face aux Bleus. La presse allemande se montre impressionnée par le match de la France contre l'Islande et s'inquiète de l'état de forme de la Mannschaft, comme le détaille Courrier international.

18h26 : On oublie parfois que Cristiano Ronaldo n'est pas juste le meilleur joueur portugais, mais leur capitaine. A la veille de leur demi-finale contre le pays de Galles, ESPN diffuse des images prises avant les tirs au but, en quart de finale, où il rameute son coéquipier Joao Moutinho : "Hey ! Viens tirer ! Sois fort ! Tu les frappes bien !" Ronaldo a bien fait d'insister, puisque Moutinho a réussi son penalty.

17h11 : 1 Allemand gagne mardi , 11 Allemands perdent jeudi😀

17h11 : Dans les commentaires, @oncleBernie réagit à la victoire de Marcel Kittel dans cette quatrième étape, et livre un pronostic pour le France-Allemagne de jeudi, en demi-finale de l'Euro. On aimerait bien qu'il ait raison :)

16h36 : C'est un élément clé dans la biographie d'Olivier Giroud : il assure que son entraîneur a Grenoble lui a un jour dit qu'il n'avait pas le niveau pour la Ligue 2. L'attaquant des Bleus en aurait tiré la motivation de réussir. Sauf que le coach en question, Mehmet Bazdarevic, assure ce matin à l'Equipe qu'il n'a jamais tenu de tels propos : "Je pourrais même vous montrer mes notes sur l'entretien que j'avais eu avec lui. J'ai tout écrit." A-t-il honte d'avoir eu tort, ou Giroud a-t-il enjolivé son histoire ? Difficile à dire.

15h27 : Le directeur général de l'Euro a des mots pas forcément très rassurants sur la pelouse du Stade de France, qui accueillera la finale : elle "ne sera pas excellente, mais elle devrait être bonne". Quid du Vélodrome, où joueront les Bleus jeudi ? "Nous aurons la meilleure pelouse à Marseille depuis le début de la compétition", promet-il, ce qui ne veut pas dire grand chose puisqu'elle était catastrophique.





(FEDERICO GAMBARINI / AFP)

13h40 : Roumanie, Albanie, Suisse, Irlande et Islande. Le parcours des Bleus pour se hisser en demi-finale paraît assez facile comparé à celui de ses adversaires. Est-ce exceptionnel ? Je vous réponds à l'aide de graphiques.

11h20 : Il est 11 heures, l'heure de notre point quotidien sur l'Euro.

Journée sans match aujourd'hui : les demi-finales commencent demain avec Portugal-pays de Galles. Mais on devrait en apprendre un peu plus, à l'entrainement et en conférences de presse, au sujet des équipes alignées demain soir à Lyon.

• D'ici à jeudi, on va vous rabâcher les oreilles au sujet du France-Allemagne de Séville 82. Mais ce n'est pas la seule confrontation mémorable entre les deux équipes : Christophe Rauzy revient sur cet historique, de la revanche ratée de 86 au match tragique du 13 novembre dernier.

• La belle image d'hier, c'était l'accueil triomphal réservé par les Islandais à leur équipe, rentrée au pays après sa défaite contre la France.

10h24 : Et sinon, sur quoi travaillent nos journalistes ? Voici un aperçu de notre programme du jour :

• Juliette Duclos sera dans le cortège parisien pour suivre la nouvelle manifestation contre la loi Travail, jour de son passage en deuxième lecture à l'Assemblée.

• Mon collègue Kocila Makdeche tente de savoir si ce mois du ramadan a été aussi sanglant qu'annoncé, après les attaques à Orlando, Médine, Dacca ou encore Bagdad.

• Enfin, encore et toujours de l'Euro. Notre équipe de choc vous concocte des tas d'articles en vue des demi-finales. Pierre Godon se penche sur le cas allemand et Simon Gourmellet fait le match entre Bale et Ronaldo en vue de pays de Galles-Portugal.

Vous êtes à nouveau en ligne