4 Vérités - Baroin : "L'État demande un effort exorbitant et intenable" aux communes

France 2

François Baroin est l'invité de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce jeudi 2 juin.

Les maires sont réunis en congrès cette semaine. François Hollande leur rendra visite ce jeudi après-midi. "L'accueil du chef de l'État sera républicain. L'association des maires de France est à parité entre la gauche et la droite", affirme son président, François Baroin, ce jeudi matin dans le Grand Soir 3. "C'est vrai que la tension est très forte. La question des dotations, c'est de l'argent que doit l'État aux collectivités locales. C'est dans la Constitution. Sauf qu'en réalité, depuis deux ans, presque 30% des dotations sont supprimées".

Et l'élu ajoute : "Le plus grave, c'est pour l'économie, car cela réduit l'investissement public qui soutient le secteur du BTP. Les estimations de la Fédération des travaux publics sont effrayantes. Plusieurs dizaines de milliers de personnes risquent de voir leur emploi supprimer d'ici la fin 2017".

Baroin a "confiance" en Deschamps

François Baroin insiste : "Le problème majeur de notre pays, c'est la dette de 2 000 milliards. L'État en est responsable à 80%. Les communes, à qui on demande 60% de l'effort pour la réduire, sont responsables de seulement 4,5% de la dette nationale. On nous demande un effort exorbitant et intenable".

François Hollande pourrait annoncer un fonds de un milliard pour compenser la baisse des dotations. "Entre 2014 et 2017, l'État a supprimé 28 milliards. Un milliard serait très insatisfaisant. Notre revendication, portée par les maires de tous les partis politiques, c'est d'annuler l'effort demandé par l'État pour l'année prochaine", déclare François Baroin. Celui-ci revient sur les accusations de Benzema à l'égard du sélectionneur des Bleus : "C'est stupéfiant, sidérant, navrant et je fais toute confiance à Didier Deschamps".

Vous êtes à nouveau en ligne