Euro de foot féminin : la France tenue en échec par l'Autriche (1-1) pour son deuxième match de poules

Elise Bussaglia à la peine face aux joueuses autrichiennes, samedi 22 juillet 2017 à Utrecht, dans le deuxième match du groupe C de l\'Euro de football féminin.
Elise Bussaglia à la peine face aux joueuses autrichiennes, samedi 22 juillet 2017 à Utrecht, dans le deuxième match du groupe C de l'Euro de football féminin. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Le match contre la Suisse sera décisif pour continuer dans la compétition.

Déception pour les Bleues, qui avaient l'occasion de décrocher leur billet pour les quarts de finale de l'Euro de football féminin, samedi 22 juillet à Utrecht. En panne d'imagination, la France a concédé le match nul face à l'Autriche. La rencontre a confirmé le manque d'efficacité offensive de la sélection emmenée par Olivier Echouafni, car la France a eu de nombreuses occasions.

Une formation à la tonalité plus offensive

Olivier Echouafni avait pourtant aligné dès le départ une formation à la tonalité plus offensive pour remédier à ces difficultés devant le but. Cinq changements ont été réalisés dans son onze de départ par rapport au premier match, avec notamment les titularisations de Marie-Laure Delie et Gaëtane Thiney aux côtés d'Eugénie Le Sommer, ou celle de la dynamique Grace Geyoro au milieu. Les Autrichiennes, très compactes dans leur 5-4-1, ont délibérément laissé le ballon à leur adversaire dès le départ, se contentant de balancer des longs ballons en direction de leur numéro 10, Nina Burger.

Amandine Henry a sauvé l'essentiel avec un très beau but de la tête (51e) et aurait pu inscrire un doublé victorieux, mais sa frappe a été détournée sur la barre par la gardienne autrichienne (66e). En première période, Lise Makas avait d'abord plongé les Bleues dans le doute, en ouvrant le score à la 27e minute.

Amandine Henry égalise face à l\'Autriche, samedi 22 juillet 2017, lors du deuxième match du groupe C de l\'Euro de football féminin.
Amandine Henry égalise face à l'Autriche, samedi 22 juillet 2017, lors du deuxième match du groupe C de l'Euro de football féminin. (FRANCE 2)

Un match décisif contre la Suisse

"On savait que ça allait être un match-piège, qu'elles allaient jouer regroupées, a expliqué Amandine Henry, après la rencontre, louant la qualité du bloc adverse. On a une réputation d'équipe qui aime avoir la possession de balle". Le sélectionneur Olivier Echouafni a lui aussi évoqué les difficultés des Bleues devant le but. "Les Autrichiennes étaient très bien regroupées (...). Si on ne fait pas ces quelques erreurs en première mi-temps, on s'enlève le doute. On a eu de meilleures situations, il n'a pas manqué grand chose pour inscrire ce deuxième but

Ce match nul est plutôt décevant car jusqu'ici, la France avait restait sur cinq victoires contre l'Autriche. Avec 4 points, les Bleues sont désormais à égalité en tête du groupe C avec leur adversaire du jour. La troisième rencontre contre la Suisse, qui peut toujours croire à l'un des deux billets pour le tour suivant grâce à sa victoire renversante plus tôt contre l'Islande (2-1), aura des allures de "finale" mercredi prochain (20h45). Et pour espérer décrocher la tête du groupe, les Bleues devront gagner par un écart supérieur à celui de l'Autriche, si celle-ci s'impose face aux Scandinaves. Rendez-vous mercredi pour un match tendu.

Vous êtes à nouveau en ligne