Erreur d'hymne avant France-Albanie : "Les personnalités parmi les plus hautes de la France" se sont excusées, déclare l'ambassadeur d'Albanie à Paris

L\'attaquant tricolore Kingsley Coman ouvre le score pour les Bleus face à l\'Albanie, le 7 septembre 2019 au Stade de France (Seine-Saint-Denis).
L'attaquant tricolore Kingsley Coman ouvre le score pour les Bleus face à l'Albanie, le 7 septembre 2019 au Stade de France (Seine-Saint-Denis). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Samedi 8 septembre, avant le match de football entre la France et l'Albanie, l'hymne d'Andorre a été diffusé à la place de l'hymne d'Albanie. "L'erreur est humaine" a déclaré sur franceinfo Dritan Tola, l'ambassadeur d'Albanie en France.

"C'est un incident très regrettable", a déclaré Dritan Tola, l'ambassadeur d'Albanie en France sur franceinfo. Samedi 8 septembre au soir, avant le match de football France-Albanie au stade de France, l'hymne albanais a été confondu avec l'hymne d'Andorre.

L'ambassadeur a tenu à remercier les nombreux Français, officiels comme citoyens, qui se sont excusés de l'erreur. Il voit dans ces réactions un "signe d'amitié sincère entre Français et Albanais, et nous les remercions beaucoup."

De nombreuses excuses d'officiels et de citoyens français

Immédiatement après l'impair, Noël Le Graët, le président de la fédération française de football s'est excusé auprès de son homologue albanais et de l'ambassadeur. Emmanuel Macron a également échangé avec le Premier ministre d'Albanie après la rencontre.

Dritan Tola considère que "l'erreur est humaine et des erreurs peuvent être commises partout", et a tenu a salué la réaction des joueurs de l'équipe nationale qui "n'ont pas accepté - à très juste titre - de commencer le match sans que notre hymne soit joué."

L'apprentissage de la géographie et de la géopolitique reste une affaire importanteDritan Tola, ambassadeur de l'Albanie en France

Le diplomate albanais préfère ironiser sur la situation : "Nous devons espérer que lors du match entre la France et Andorre mardi prochain ne sera pas joué l'hymne albanais !" Sur franceinfo, Dritan Tola a félicité au passage les Bleus pour leur victoire (4-1) et a ajouté : "Ce petit incident ne montrerait-il pas que l'apprentissage de la géographie et de la géopolitique reste une matière et une affaire importante, aussi bien à l'école qu'au cours de la vie ? En France, comme partout ailleurs !"

Vous êtes à nouveau en ligne