EN IMAGES. Machiavel ou Calimero du foot, Jean-Michel Aulas en dix citations

Le président lyonnais s'est encore illustré ce week-end dans une joute verbale avec Frédéric Thiriez, le patron de la Ligue de football professionnel. C'est un multirécidiviste. La preuve en quelques phrases chocs.

110
Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, ne laisse aucun observateur du football indifférent. Il peut se montrer arrogant, provocateur, paranoïaque, vindicatif, mais toujours pour protéger son club et ses joueurs. Le président de l'OL cite régulièrement Calimero, le poussin malchanceux du célèbre dessin animé, pour trouver des circonstances atténuantes à son équipe. PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES EUROPE
210
Le corps arbitral est particulièrement dans le viseur de Jean-Michel Aulas. Le président de l'OM, Vincent Labrune, a compilé dans un dossier d'une quinzaine de pages toutes ses déclarations chocs depuis l'an 2000. FRED DUFOUR / AFP
310
Autre cible privilégiée du président lyonnais : l'ennemi stéphanois. Lors d'un match à Saint-Etienne en 2011, un supporter a vraiment tenté de lui donner une console PlayStation. Aulas a cru qu'il s'agissait d'un colis piégé. FRED DUFOUR / AFP
410
Jean-Michel Aulas est le roi de l'intox sur le marché des transferts. Fin juin 2005, il jure ses grands dieux que son milieu de terrain vedette, le Ghanéen Michael Essien n'ira pas à Chelsea. "Les Anglais ont eu les JO, mais ils n'auront pas Essien !" fanfaronne JMA. Une semaine plus tard, le milieu de terrain signe à Chelsea pour 38 millions d'euros. Il reconnaîtra plus tard : "je dis toujours la vérité, mais jamais trop tôt." PHILIPPE MERLE / AFP
510
Dans une interview au Parisien début 2015, Jean-Michel Aulas a fixé un prix pour son attaquant vedette, Alexandre Lacazette. "Sa valeur est inestimable... Comment s'appelle ce Gallois du Real Madrid, déjà ? Je trouve qu'Alexandre est bien meilleur. Mais Alexandre n'a pas de prix." Gareth Bale a quand même été transféré pour 100 millions d'euros, record du monde...
FRED DUFOUR / AFP
610
  "JMA" ne se prive jamais de petites phrases bling-bling pour motiver son groupe. Et ça marche : en quinze ans, l'OL a décroché sept titres de champion. Même si le dernier titre, une Coupe de France, remonte à 2012. PHILIPPE DESMAZES / AFP
710
Il se voit plus comme Don Quichotte que comme le prince de Machiavel : "C'est avec des positions provocatrices, mais pertinentes, qu'on soulève des montagnes !" confie-t-il au "Point". FRANCK FIFE / AFP
810
Le fiasco de son mandat lyonnais, c'est le recrutement à prix d'or de Yoann Gourcuff à l'été 2010. Toujours blessé (ou presque), le milieu qui devait permettre à l'OL de franchir un palier a accumulé 645 jours d'absence en cinq ans. PHILIPPE DESMAZES / AFP
910
Depuis deux ans, le président lyonnais s'est mis à Twitter, et répond à (presque) tous ceux qui le critiquent. Pour les remettre dans le droit chemin, selon lui. JEAN CATUFFE / GETTY IMAGES EUROPE
1010
N'empêche : le président lyonnais est prompt à dénoncer les complots contre son club qui, d'après lui, dérange au plus niveau du foot français. En témoigne ses accusations de collusion entre le PSG, l'OM, Canal + et la LFP pour réduire les sanctions de Zlatan Ibrahimovic et de Dimitri Payet contre l'arrêt du boycott de la chaîne cryptée. PHILIPPE MERLE / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne