Finale de la CAN : les supporters fêtent la victoire de l'Algérie, peu d'incidents et seulement 13 interpellations en région parisienne

Des supportrices de l\'Algérie brandissent un drapeau sur la place de l\'Etoile à Paris, après la victoire algérienne en finale de la CAN, le 19 juillet 2019.
Des supportrices de l'Algérie brandissent un drapeau sur la place de l'Etoile à Paris, après la victoire algérienne en finale de la CAN, le 19 juillet 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les Algériens n'avaient plus remporté la compétition continentale depuis 1990.

Ils s'affrontaient pour la suprématie de tout un continent : l'Algérie a battu le Sénégal (1-0) en finale de la Coupe d'Afrique des nations de football, au Caire (Egypte), vendredi 19 juillet. Dans tout la France, des supporters algériens ont exulté au coup de sifflet final. Dans plusieurs villes, les autorités, qui craignent des débordements des supporters vainqueurs, ont renforcé leur dispositif de sécurité.

Peu d'incidents après le match. De nombreux supporters algériens se sont réunis pour fêter la victoire à Paris, Marseille ou encore Lyon. Des célébrations qui se déroulaient sans incidents majeurs, même si des images montraient que l'interdiction des fumigènes et des pétards n'était pas respectée partout. "La soirée se déroule bien", a ainsi tweeté la préfecture de police de Paris, qui a fait état, à minuit, de 13 interpellation à Paris et dans la petite couronne.

 Sécurité renforcée dans plusieurs villes de France. Paris et Marseille ont mis en place des dispositifs similaires à ceux déployés pour la soirée du 14-Juillet. Dans la capitale, 2 500 policiers sont mobilisés pour intervenir en cas de débordements de la part de supporters. Dimanche soir, 282 personnes avaient été arrêtés dans plusieurs villes de France lors d'incidents en marge d'une double célébration, de la fête nationale et de la victoire de l'Algérie en demi-finale.

Un match fermé après un but très rapide. L'Algérie a ouvert le score dès la 2e minute, quand la frappe de son attaquant Baghdad Bounedjah, déviée par un défenseur, a surpris le gardien sénégalais. Si elle n'a pas dominé le reste de la rencontre, elle a tenu le score de 1-0 jusqu'au bout.

 Deux équipes rarement titrées. L'Algérie n'avait remporté la CAN qu'une seule fois, à domicile, en 1990, et le Sénégal a échoué lors de sa seule finale, en 2002. Elles s'étaient par ailleurs affrontées lors de la phase de poule de cette compétition : l'Algérie l'avait emporté (1-0).

Vous êtes à nouveau en ligne