Mort de Diego Maradona : le maire de Naples veut donner le nom du joueur au stade de la ville

Des supporters se sont rassemblés autour du stade San Paolo de Naples pour rendre hommage à Diego Maradona, quelques heures après son décès, le 25 novembre 2020.
Des supporters se sont rassemblés autour du stade San Paolo de Naples pour rendre hommage à Diego Maradona, quelques heures après son décès, le 25 novembre 2020. (CARLO HERMANN / AFP)

Le joueur argentin a évolué à Naples de 1984 à 1991.

"Donnons le nom de Diego Armando Maradona au stade San Paolo !". Sur Twitter, le maire de Naples, Luigi de Magistris, a fait cette proposition après la mort du joueur, mercredi 25 novembre, d'un arrêt cardio-respiratoire. Diego Maradona a évolué à Naples de 1984 à 1991 et a conduit le club à ses deux seuls titres de champion d'Italie en 1987 et 1990 et à une victoire en coupe UEFA en 1989. Le stade a été illuminé mercredi soir en l'honneur du "pibe de oro" alors que des fans de l'Argentin se rassemblaient aux abords.

Autopsie du corps. Le corps de Diego Maradona fera l'objet d'une autopsie dès ce mercredi 18 heures (heure locale, 22 heures en France) à la morgue de San Fernando, dans la périphérie de Buenos Aires, a indiqué mercredi le procureur John Broyard. Elle "sera réalisée pour connaître les causes de la mort, qui n'a que des caractéristiques naturelles", a indiqué le procureur à la presse devant la résidence où est décédé Diego Maradona. Le décès a eu lieu "à 12 heures" (heure locale, 16 heures en France), a-t-il précisé.

 Veillée funèbre à partir de jeudi. La veillée funèbre de la dépouille de l'idole argentine aura lieu à partir de jeudi et pendant trois jours au palais présidentiel, à Buenos Aires, a indiqué à l'AFP Mario Huck, un porte-parole de la présidence.

 Trois jours de deuil national en Argentine. Pour rendre hommage à la légende argentine, le gouvernement argentin a décrété trois jours de deuil national, a annoncé la présidence.

 Pluie de réactions et d'hommages. Michel Platini a assuré sur RTL qu'avec ce décès, "c'est notre passé qui s'en va""Je suis très triste. Je suis nostalgique d'une époque qui était belle... Sont partis Cruyff, Di Stefano, Puskas, plein de grands joueurs qui ont marqué ma jeunesse. Diego a marqué ma vie", a déclaré l'ancien meneur des Bleus et de la Juventus Turin, âgé de 65 ans. Kylian Mbappé, Cristiano Ronaldo ou encore l'ancien joueur italien Franco Baresi ont également rendu hommage à l'Argentin.

Opéré de la tête en novembre. Le champion du monde 1986, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football, avait été opéré début novembre d'un hématome à la tête et se trouvait depuis en convalescence à Buenos Aires. 

Vous êtes à nouveau en ligne