VIDEO. Un jour, un joueur : Khadim N'Diaye, fidèle à l'Afrique

FRANCEINFO

Gardien de l'équipe sénégalaise, Khadim N'Diaye est le seul joueur de l'effectif à évoluer sur le continent africain. 

Le sixième jour de la Coupe du monde voit l'entrée en lice des quatre équipes du groupe H, dont le Sénégal qui débute le deuxième Mondial de son histoire contre la Pologne. Parmi les 23 joueurs sénégalais qui sont en Russie, un seul joue en Afrique : le gardien Khadim N’Diaye.

Le natif de Dakar n'était pas sûr de jouer tous les matchs de son équipe. C’est le lot des gardiens pas toujours titulaires, souvent cantonnés au banc tout au long de la compétition. Il a toutefois valeur de symbole dans une équipe des Lions de la Teranga où les 22 autres joueurs évoluent quasiment tous en Europe, en France (Rennes, Bordeaux ou Monaco) ou chez ses voisins. Khadim N’Diaye lui, est le seul à être resté sur le continent, dans le club d’Horoya en Guinée.

Un gardien habile balle au pied

La carrière de Khadim N’Diaye est assez sinueuse. Il a d’ailleurs commencé comme attaquant dans les équipes de jeunes avant de prendre sa place dans les buts. Il possède un maillot de Fabien Barthez dont il est fan. Khadim N'Diaye est l’un des rares gardiens à avoir une bonne technique balle au pied.

Depuis quatre ans, N’Diaye joue à l’Horoya FC à Conakry, l’un des clubs phares de Guinée et d'Afrique, six fois champion sur les sept dernières saisons.

N’Diaye n’est pas encore entré dans l’histoire du foot mondial mais les images de l’un de ses exploits ont fait le tour de la planète football l’an dernier. Lors de la Coupe d'Afrique des nations, il s’est auto-administré un croche-patte pour faire gagner du temps à son équipe et lui éviter une défaite face à l’Algérie. Un geste qui lui a valu d’être désigné plus grand simulateur de l'histoire par le magazine France Football (devant Ravanelli ou Suarez, c’est dire), une récompense qui le fait beaucoup rire aujourd’hui.