VIDEO. Malgré les tensions sociales, Sao Paulo prête pour la Coupe du monde

ARNAUD COMTE - NICOLAS AUER / FRANCE 2

Les supporters ont envahi la capitale économique du Brésil, pays où le Mondial commence jeudi soir. Ils se préparent à faire la fête pour le match inaugural Brésil-Croatie.

C'est le grand jour pour le Brésil. Le pays du football donne, jeudi 12 juin, le coup d'envoi du Mondial, face à la Croatie. Plus d'un milliard de téléspectateurs, disséminés dans 200 pays, suivront la cérémonie d'ouverture, juste avant le match inaugural à Sao Paulo. La plupart des habitants de la ville, eux, regarderont le match sur grand écran. La capitale économique a revêtu les couleurs du Brésil, vert et jaune.

Après des semaines de tension sociales, beaucoup d'habitants se préparent à faire la fête. Les employés du métro de Sao Paulo ont voté mercredi soir contre la reconduction de leur mouvement de grève qui menaçait de perturber l'afflux de supporters. Toutefois, d'autres manifestations ou grèves pourraient être lancées.

Un défi immense

Le défi est immense pour le Brésil. Et pas seulement sur le plan sportif. Ce pays émergent de 200 millions d'habitants, grand comme 14 fois la France, devra démontrer qu'il est capable d'organiser un événement sportif majeur, quatre ans après le succès du Mondial en Afrique du Sud, autre émergent invité à la table des grands.

Vous êtes à nouveau en ligne