Mondial 2014 : des enfants d'une favela de Rio photographient leur foot

Un photographe français a confié des appareils aux habitants de la Cité de Dieu pour qu'ils photographient leur rapport au ballon rond. 

A la Cité de Dieu, une des favelas de Rio de Janeiro (Brésil), jusqu’au milieu des années 2000, aucune personne extérieure munie d'un appareil photo ne pouvait entrer sans autorisation des trafiquants. Sous peine de mort. Avec l'aide de Tony Barros, qui a réussi à s'y faire accepter, Christophe Simon, photographe à l'AFP, a lancé un grand projet, raconté en détails sur le blog Making-of de l'agence, à l'occasion du Mondial de foot 2014. Les deux hommes ont confié des appareils photos à 18 enfants âgés de 10 à 15 ans, pour qu'ils évoquent leur rapport au sport national. Voici une sélection de leurs clichés pris pendant plus d'un an. 

110
Un enfant tient un ballon dans ses bras, dans la Cité de Dieu, à Rio de Janeiro (Brésil), le 30 janvier 2014. DANILO GOMES DE JESUS / AFP
210
Leçon de football sur la plage de Copacabana, à Rio (Brésil), le 5 février 2014. RIAN FABRICIO CLOCK DE GOMES / AFP
310
La pause en plein tournoi à la Cité de Dieu, le 31 mars 2013. SEVERITA / AFP
410
Concentration maximale, le 26 janvier 2014, près de la plage de Barra da Tijuca, à Rio. MARCIO FERREIRA DOS SANTOS / AFP
510
Sur la plage de Copacabana, le 5 février 2014. KAUAN OLIVEIRA DE LIMA / AFP
610
Match à la Cité de Dieu, le 23 février 2014. LAETICIA BERNARDO CASTRO / AFP
710
Sur la plage de Barra da Tijuca, dans le sud de Rio, le 26 janvier 2014. SILVANA DE ARARUJO BARCELO / AFP
810
But !, le 5 fevrier 2014. RUANY DE JESUS / AFP
910
Sur un banc de la Cité de Dieu, le 23 janvier 2014. MATEUS / AFP
1010
Un enfant de la Cité de Dieu, le 23 janvier 2014. ROHANY / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne