"Les plus grandes victoires peuvent mener à la plus grande bêtise" : Didier Deschamps met en garde ses joueurs après leur victoire en Coupe du monde

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps lors d\'une conférence de presse à Paris, le 30 août 2018.
Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps lors d'une conférence de presse à Paris, le 30 août 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

Le sélectionneur a conseillé à son groupe de ne pas perdre pied avec la réalité dans un entretien au quotidien britannique "The Guardian", publié dimanche.

Déjà consacré à la Coupe du monde de 1998 en tant que joueur et capitaine, puis à celle de 2018 comme sélectionneur, Didier Deschamps ne veut pas prendre la grosse tête. Et conseille à ses joueurs de faire de même. Dans un entretien au quotidien britannique The Guardian (en anglais), publié dimanche 30 septembre, il revient sur l'échec cuisant de la France lors de la Coupe du monde de 2002, en Corée du Sud, sortie dès le premier tour : "Nous sommes arrivés à la Coupe du monde 2002 avec deux titres [la Coupe du monde en 1998 et l'Euro en 2000], très calmes, bien organisés, peut-être manquant un peu de concentration. Mais la seule vérité est sur le terrain. Les dangers sont là. Les plus grandes victoires peuvent mener à la plus grande bêtise."

Le sélectionneur continue : "Si vous pensez 'nous sommes ici, nous allons gagner', non. La France était la grande favorite avec les meilleurs buteurs des plus grandes ligues – en France, Angleterre et en Italie – et n’a pas marqué un but ! Le football n’est pas une science exacte. Cela montre à quel point il est incroyablement difficile de maintenir le plus haut niveau."

En fin d'entretien, il assène ce dernier conseil : "La plus grande difficulté dans le sport est lorsque vous pensez que vous ne pouvez pas faire mieux. Pour les plus âgés [parmi ses joueurs], ils sont champions du monde et même si c'est inconscient, il y a naturellement un sentiment de détente. C’est ça le danger. C’est là que vous devez vous dire : il faut que ça change."

Vous êtes à nouveau en ligne