"Je pense que ça va être de la folie" : Mâcon se prépare au retour du champion du monde Antoine Griezmann

Antoine Griezmann revient dans sa ville natale, Mâcon, après son titre de champion du monde.
Antoine Griezmann revient dans sa ville natale, Mâcon, après son titre de champion du monde. (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

L’attaquant des Bleus va saluer ses supporters dans sa ville natale, vendredi. Entre 5 000 et 10 000 supporters sont attendus.

Antoine Griezmann est de retour chez lui, vendredi 19 juillet au soir, à Mâcon (Saône-et-Loire). Une cérémonie est organisée en mairie. Vers 19h30, l’attaquant français doit faire une apparition au balcon, pour saluer ses supporters rassemblés plus bas, sur l’esplanade Lamartine. La ville se prépare à une grosse affluence.  

Ses fans sont très impatients : "Je vais essayer de venir, ça va être étonnant de voir la coupe du monde en vrai !" s’enthousiasme un jeune garçon. "Je serai vraiment très heureux de voir Antoine. Après tout ce qu’il s’est passé en France, c’est bien d’avoir un moment un peu plus festif, plus de communion", renchérit son copain. Un autre ami lance : "C’est spécial de voir une star comme ça arriver, là où il a commencé, c’est cool, c’est trop bien, c’est génial."   

Gros dispositif de sécurité  

En mairie, les équipes municipales sont débordées depuis quatre jours. 150 personnes seront mobilisées dans la soirée pour que la fête soit réussie. Jean Payebien, l’adjoint au maire en charge des sports explique qu'il "attend entre 5 000 et 10 000 personnes. Peut-être plus, ça va être compliqué niveau sécurité, parce que ça va être une fan zone sécurisée, avec de la fouille, des vigiles. Je pense que ça va être de la folie, parce qu’il y a une réelle attente, on le voit sur les réseaux sociaux."

Il y a une attente formidable de ce moment, de rapprochement avec notre joueur préféré. Jean Payebien, adjoint au maire chargé des sports

Plus de 3 500 personnes se sont déjà inscrites pour participer à l’événement, précise André De Sousa, le responsable des réseaux sociaux à la ville de Macon : "On est toujours accroché au téléphone, il n’y a plus de batterie. On reçoit des messages de Lyonnais, d’habitants de Dijon, on n’aura pas que des Mâconnais."  Un ami d’Antoine Griezmann, qui l’a eu récemment au téléphone raconte : "Il a hâte, il est très content, je lui ai bien expliqué que ce serait son moment. Les Champs-Élysées, ce sont 400 000 personnes, ça n'a rien à voir avec Mâcon, mais là c’est vraiment pour lui, il faut qu’il profite de ce moment-là."   

Tous les Mâconnais vont être émus. Mais moi particulièrement, les larmes vont peut-être couler un petit peu.Le premier entraîneur d'Antoine Griezmann

Dans la foule, il y aura une personne qui a marqué la carrière du footballeur mâconnais, c’est Bruno Chétou, il a été le premier entraîneur d’Antoine Griezmann. "Quand il avait six ans, honnêtement, je ne pensais pas qu’un jour il serait champion du monde, même pas dans mes rêves les plus fous. On n'a pas un grand centre de formation, c’est un petit club, c’est un rêve." Antoine Griezmann a prévu de rester 30 minutes au contact des Mâconnais vendredi soir.        

Vous êtes à nouveau en ligne